Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

3ème conférence nationale de la CODEM : Poulo, candidat à la présidentielle

Le pavillon des sports du Stade Omnisports Modibo Keïta a servi de cadre à la 3ème conférence nationale de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM), sous la présidence de Housseyni Amion Guindo, président du parti. Les points inscrits à l’ordre du jour étaient relatifs à la mise en œuvre d’une recommandation du congrès de mai 2017 et à la célébration du 10ème anniversaire de la création du parti. C’était le samedi 26 mai 2018.

Ces assises ont été l’occasion pour la CODEM de faire le bilan de ses dix années d’existence et de dégager la position du parti face à l’élection présidentielle de juillet 2018.

Tour à tour, Poulo a remercié les militants, sympathisants et alliés de la CODEM pour leur engagement sans faille et les sacrifices énormes consentis pour l’implantation, le renforcement et la consolidation du parti au point de le hisser au quatrième rang sur l’échiquier national en si peu de temps avec comme motivation, leur devise qui est : « Comptons d’abord sur nos propres forces ».

« La CODEM, à titre de rappel, est un parti qui s’est toujours réclamé de la majorité présidentielle depuis l’élection présidentielle de 2013 qui a porté le Président Ibrahim Boubacar Keïta à la magistrature suprême de notre pays », a-t-il martelé.

Il a aussi rappelé que l’événement phare de la vie de son parti à l’orée de cette conférence a été sa démission du gouvernement. A l’en croire, ce départ ne traduit nullement un quelconque malentendu entre le Président de la République encore moins le Premier ministre et lui-même, «  ce départ qui s’est effectué dans une atmosphère de cordialité, était une exigence d’impératif conjoncturel de la CODEM », a-t-il soutenu.

Pour donner un sens à ce proverbe sénoufo qui dit qu’« un arbre qui tombe fait plus de bruit qu’une forêt qui pousse », Poulo confirme « avoir choisi de quitter le gouvernement pour mieux entretenir cette forêt dont vous avez bien voulu me confier la destinée et que j’ai le devoir de protéger et de sauvegarder à tout prix ».

Il a aussi saisi l’occasion pour exprimer sa profonde gratitude à la communauté internationale pour son appui multiforme, notamment l’ONU à travers la Minusma, la France à travers Barkane, les pays du G5 Sahel, l’Algérie ainsi que tous les pays dont les troupes sont présentes sur le sol du Mali et tous les pays qui nous offrent un appui logistique sans oublier les PTF.

On pouvait lire entre autres sur les banderoles « Les militants du parti de la quenouille soutiennent la candidature de Poulo », « Le parti de l’avenir pour un Mali émergent et stable ».

Venus de Kayes jusqu’à Kidal, les militants et sympathisants de la CODEM ont réaffirmé leur engagement sans faille à soutenir les actions de leur président visant à conquérir la magistrature suprême du pays.

Il faut rappeler que Dr Choguel K. Maïga, président du MPR, Moussa Sinko Coulibaly, président de la Plateforme pour le changement, le 1er vice-président du parti Yèlèma, Dr Sy représentant les Partis Unis pour la République (PUR) et une marée de militants, sympathisants et alliés de la CODEM ont pris part à cette 3ème conférence nationale.

Bourama Camara

Le challenger

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct