Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

3è Région : Réception provisoire d’infrastructures réalisées dans les cercles de Sikasso et Koutiala

Une mission conduite par le président du Conseil régional de Sikasso, Yaya Bamba, et qui comprenait le directeur général adjoint de l’Agence de développement régional (ADR) Moussa Koné et des chefs des services techniques de la 3e région a procédé, du 7 au 10 juillet derniers, à la réception provisoire de plusieurs infrastructures dans les Cercles de Sikasso et de Koutiala. Il s’agissait, au cours de cette mission, de vérifier si les travaux ont été exécutés conformément aux dispositions contractuelles. La première étape de la mission a été la visite de la piste Zangasso-Ziena (10,2 km) dans le Cercle de Koutiala. D’un coût d’environ 200 millions de Fcfa, les travaux en cours sur cette piste consistent à recharger la piste qui traverse la plaine, construire 8 dalots ou ponts, 7 radiers, des fossés latéraux et l’installation de panneaux de signalisation. Selon le maire de la Commune de Zangasso, Drissa Koné, les travaux ont été exécutés, conformément aux dispositions contractuelles. Quant au président du CRS, il dira que la mission a constaté que certaines parties de la piste doivent être réaménagées et que l’entrepreneur chargé des travaux en sera informé. Yaya Bamba a, ensuite conseillé aux autorités municipales de faire un péage qui permettra de collecter de l’argent, en vue de l’entretien régulier de la piste.

 

Concernant les travaux d’aménagement des voies d’accès au pont de Nongon Souala, qui relie la Commune de Yangasso à celle de Kléla, il s’agissait de réhabiliter la piste, réaliser 6 dalots et 1 radier pour un coût d’environ 300 millions de Fcfa. Selon le vice-président du CRS, Dr Soumaïla Traoré, cette réalisation était nécessaire, voire indispensable pour mettre fin aux noyades causées par les montées d’eau de cette rivière. À chaque fois qu’il y a une montée d’eau, a-t-il expliqué, la traversée de cette rivière devient dangereuse pour les malades et les parturientes qui doivent se rendre au centre de santé situé de l’autre côté. Le maire de Nongon Souala, Karim Sogodoko et les notables de la localité ont exprimé leur soulagement. Ils se sont engagés à tout mettre en œuvre pour un entretien correct de l’ouvrage.

PONTS ET BARRAGES- La mission régionale a procédé à la réception provisoire des travaux de construction d’un pont à Katierla dans la Commune de Kouoro. D’un coût d’environ 60 millions de Fcfa, ce pont de 4 faces a été construit avec des digues de raccordement. Pour le 1er adjoint au maire de Kouoro, la réalisation de ce pont a été une délivrance pour les populations des localités voisines et l’ouvrage va booster le développement agro-économique. Pendant les jours de foire hebdomadaire, dira l’édile, le manque de pont entravait les activités socioéconomiques et les échanges commerciaux entre les communes voisines : Kouoro, Kabarasso et Dogoni. C’est donc un pont vital pour les populations rurales, insistera le 1er adjoint au maire de Kouoro.

Le président du CRS, Yaya Bamba a rappelé que tous les ouvrages ont été financés par la Coopération danoise et invité les populations bénéficiaires à mettre en place des comités de gestion et d’entretien pour faciliter l’obtention de nouveaux financements des partenaires.
Yaya Bamba a indiqué que le CRS a signé une convention de 6 ans avec la Coopération danoise et que la première phase a été bien réalisée.

La mission a exhorté le CRS à poursuivre sur la même lancée, vu les résultats obtenus au cours des trois premières années. Selon lui, la Coopération danoise accompagne Sikasso depuis plusieurs années dans le domaine de la réalisation des infrastructures de désenclavement, c’est-à-dire les pistes et les ponts.

La Région de Sikasso a une vocation agro-sylvo-pastorale, elle bénéficie aussi de l’appui de la Coopération suisse dans le cadre des aménagements hydro-agricoles pour la production de la pomme de terre et du lait. Le Conseil régional a fait 13 aménagements hydro-agricoles qui sont en exploitation dans toute la région pour améliorer la production de la pomme de terre, du riz et des produits du maraîchage.

La dernière étape de la mission régionale a été consacrée à l’évaluation des travaux d’aménagement hydro agricole de la plaine de Gassorola dans la Commune rurale de Fama. D’un coût d’environ 190 millions de Fcfa, ce micro barrage permettra l’exploitation de près de 60 ha de pomme de terre en saison sèche et de riz en hivernage. Le maire Bakary Dissa et les exploitants agricoles ont salué la réalisation de l’ouvrage, tout en mettant l’accent sur les opportunités qu’offre ce barrage.

Pour sa part, le président du Conseil régional a précisé que le barrage de Gassorola a été réalisé dans le cadre du Programme d’appui aux filières agricoles (PAFA) et financé par la Coopération suisse. L’ouvrage va, à n’en pas douter, donner un coup de fouet à la filière pomme de terre et en même temps, promouvoir d’autres cultures comme le riz et les produits maraîchers. Pour Yaya Bamba, les réalisations faites dans la Région de Sikasso par les Coopérations danoise et suisse sont complémentaires. Dans l’ensemble, la mission régionale s’est dit satisfaite de l’exécution des travaux sur les différents sites visités et a fait des recommandations dans la perspective de la réception définitive desdits ouvrages.

Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct