Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

2ème Session ordinaire de la 6ème Mandature du CESC : De recommandations fortes adoptées

‘’Recueil annuel 2022  sur les attentes, les problèmes ressentis par les populations, l’appropriation des axes fondamentaux de l’émergence du Mali nouveau’’, tel était le menu de la 2ème Session de la 6ème Mandature du CESC (Conseil Economique, Social et Culturel) ouverte le lundi 06 juin dernier au siège de l’institution sise à Koulouba sous la présidence de M. Yacouba Katilé, son président. Après deux semaines de débats intenses et fructueux sur les différentes communications, les conseillers ont passé au peigne fin toutes les préoccupations et attentes des populations et les travaux ont été sanctionnés par l’adoption des recommandations fortes. Les travaux ont pris fin le lundi 20 juin dernier.

 

Ouverte le lundi 06 juin dernier, les travaux de la 2èmeSession ordinaire de la 6ème mandature du Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) ont pris fin le lundi 20 juin 2022 à Koulouba, siège de l’institution. La cérémonie de clôture était placée sous la présidence de M. Yacouba Katilé, président du CESC. C’était en présence des Ministres de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, M. Ibrahim Ikassa Maïga et son homologue délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politique et institutionnelle, Mme Fatoumata Sékou Dicko.

Dans son discours de clôture, le Président du Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) a, tout d’abord salué les différentes personnalités qui ont pris part à la cérémonie d’ouverture. En premier lieu, les présidents des institutions, les membres du gouvernement, à leur tête le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, les missions diplomatiques et consulaires du Mali ainsi que les Gouverneurs des régions administratives qui ont été d’un apport inestimable pour l’organisation matérielle des différentes rencontres des membres du CESC sur le terrain. Mention spéciale aux régions du Nord et du Centre qui ont bravé sous le sceau du patriotisme, le spectre de l’insécurité.

Aussi, il a manifesté son satisfécit aux membres du Conseil Economique, Social et Culturel pour les résultats qui ont sanctionné les deux semaines de travaux, fruit de leur participation de qualité dans les différentes commissions qu’en plénière.

Aux dires de M. Yacouba Katilé, après plus de deux décennies de pratique institutionnelle, il est loisible de constater que le Recueil annuel élaboré par le CESC, conformément aux dispositions de l’article 107 de la Constitution, doit être amélioré dans sa forme. Aujourd’hui, l’un des grands défis du processus d’élaboration et de transmission dudit recueil demeure sans nul doute l’épineuse question de suivi. Car, le Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) ne cesse d’être interpellé par les populations à la base concernant la suite réservée aux exercices précédents.

Dans ce cadre, a-t-il poursuivi, il est impératif, sans pour autant entretenir un débat juridique, de trouver une alternative afin d’assurer ce feedback auprès des populations qui accueillent chaque année les missions du CESC. A ceci, doivent s’ajouter d’autres réformes majeures qui permettront à coup sûr de hisser le Conseil Economique, Social et Culturel au rang qui est le sien dans le landerneau institutionnel du Mali. Il s’agit, en l’occurrence du délai très court des différentes sessions ainsi que le traitement des membres du CESC en termes d’émoluments, a-t-il conclu. Au début de cette cérémonie, le président du CESC, M. Yacouba Katilé a observé une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes (civiles et militaires) tombées au Mali.

Conformément à la Constitution du 25 février 1992, le Conseil Economique, Social et Culturel (CESC) tient chaque année deux sessions ordinaires qui débutent les premiers lundis des mois de février et de juin. C’est en application de cette constitution que la 2ème Session ordinaire de la 6ème Mandature de l’institution s’était ouverte le lundi 06 juin 2022 à son siège sis à Koulouba sous la présidence de M. Yacouba Katilé, son président sur le thème : ’Recueil annuel 2022  sur les attentes, les problèmes ressentis par les populations, l’appropriation des axes fondamentaux de l’émergence du Mali nouveau’’. La cérémonie d’ouverture avait enregistré la présence du Premier ministre, Dr Choguel Kokalla, du Président du Conseil National de Transition (CNT), le Colonel Malick N’Diaw, des présidents des institutions de la République, des membres du gouvernement, des diplomates, et autres invités de marque.

A l’issue des travaux, les membres du Conseil Economique, Social et Culturel ont formulé des recommandations fortes et des motions à l’endroit des pouvoirs publics.

Youssouf Sangaré

 

AU TITRE DES RECOMMANDATIONS FORTES

– Doter suffisamment les services Administratifs, Techniques et de Sécurité de moyens humains, matériels, logistiques et financiers ;

– Approvisionner conséquemment et à temps les paysans en intrants subventionnés ;

– Renforcer la réglementation portant création de zones d’orpaillage et veiller à son application correcte ;

– Restaurer l’habitat naturel de la faune sauvage ;

– Vulgariser l’utilisation des énergies renouvelables ;

– Encourager et soutenir la création de petites et moyennes entreprises et/ou industries de transformation et de conservation des produits locaux (lait, fruits, poissons, légumes, teinture, tissage, matériaux de construction, etc.) ;

– Apporter un appui conséquent au secteur de l’artisanat, œuvrer à la prise en charge des artisans déplacés et procéder à leur insertion socioprofessionnelle ;

– Construire suffisamment d’établissements publics scolaires ;

– Appliquer le décret instituant la biennale artistique, culturelle et sportive ;

– Diligenter la reprise du trafic ferroviaire Koulikoro – Bamako – Kayes – Dakar ;

– Multiplier les patrouilles et les escortes sur les axes routiers selon les cas ;

– Réhabiliter les axes routiers et les pistes rurales dégradés ;

– Poursuivre et finaliser l’élaboration des schémas Directeurs dans toutes les villes du pays ;

– Doter les Missions Diplomatiques et Consulaires de moyens humains, financiers et logistiques conséquents ;

– Réhabiliter les bâtiments des Missions Diplomatiques et Consulaires (MDC) ;

– Relire la Carte Diplomatique et Consulaire du Mali.

 

MOTION DE REMERCIEMENTS

Le Conseil Economique Social et Culturel a noté avec satisfaction, la grande sollicitude du Premier ministre, Chef du Gouvernement, du Président du Conseil National de Transition, du Président de la Cour suprême, du Président du Haut Conseil des Collectivités, des représentants des autres Institutions de la République, des membres du Gouvernement et toutes les autres personnalités, pour avoir honoré de leur présence la cérémonie d’ouverture de la 2ème session ordinaire de sa 6ème mandature, le lundi 06 juin 2022.

EXPRIME sa profonde gratitude aux autorités de la transition et ses sincères remerciements.

 

 

SESSION

 

MOTION DE SOUTIEN

Le Conseil Economique, Social et Culturel, note avec satisfaction la grande montée en puissance de nos Forces de Défense et de Sécurité (FDS).

EXPRIME son soutien aux autorités de la Transition pour les efforts consentis dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles de nos FAMA, la restauration  de l’autorité de l’Etat, le recouvrement de la dignité et de l’honneur du peuple malien.

ADRESSE ses félicitations au Président de la Transition, chef de l’Etat, chef suprême des armées pour son leadership.

LA SESSION

Source : Le Malien

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct