Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

23ème session de la commission scientifique du CNRA : La bonne performance du secteur agricole au menu de la rencontre

Le Centre Maeva a servi de cadre hier le 6 Novembre 2017, à la tenue de la 23ème session de la commission scientifique du Comité National de la Recherche Agricole (CNRA). Cette session intervient à une période ou le secteur agricole occupe non seulement une place prépondérante, mais aussi contribue plus au sein de l’économie nationale.

 Comite national recherche agricole cnra

Dans son discours marquant l’ouverture des travaux, le président du CNRA a rappelé que le gouvernement du Mali, dans sa volonté de faire de l’agriculture le moteur de la croissance économique, a pris la décision de lui consacrer 16% du budget national en 2016, et a opté pour un système cohérent de recherche et de conseil agricole, capable de générer et de diffuser à grande échelle les innovations technologiques des filières des productions végétales, d’élevage, de foresterie, de pêche et pisciculture d’environnement.

Deux évènements majeurs viennent conforter cette volonté politique à savoir : l’objectif d’atteindre 10 millions de tonnes de céréales, en 2018, annoncé par le Ministre de l’agriculture à la 13ème  édition  de la journée du paysan, tenue les 23 et 24 mai 2017 au stade Amary Daou de Ségou ;  les recommandations de l’étude de faisabilité pour l’opérationnalisation du guichet n°1 du Fonds National d’Appui à l’Agriculture (FNAA),  réalisé en 2016, où il est prévu la contribution de l’Etat, les prélèvements des filières potentielles porteuses, des parafiscalités, du secteur privé, des PTF, etc.

Ce fonds contribuera au renforcement du volet Recherche/Développement dans la mise au point, l’amélioration et la production de semences végétales et de souches d’espèces animales, et aussi de paquets technologiques adaptés aux besoins  des utilisateurs finaux, dans l’atteinte de l’autosuffisance, voire de la sécurité alimentaire.  Ce signal fort du gouvernement constitue une reconnaissance du dynamisme, de la pertinence et de la qualité des résultats obtenus par la recherche agricole du Mali.

Il y a lieu de s’en féliciter ainsi  et d’exprimer leur profonde gratitude au gouvernement de la République pour cette décision politique majeure favorisant l’évolution des économies des ménages en milieu rural. Il sait compter sur ses éminents chercheurs engagés et disponibles des différentes structures de recherche et l’accompagnement des conseillers techniques, pour relever les défis qui se posent au développement de la Recherche-Développement dans le domaine agricole, sous l’impulsion du Comité-Exécutif du CNRA, de sa commission scientifique et avec l’appui constant des Partenaires Techniques et Financiers. Ainsi au cours de cette 23ème session, 98 documents dont 57 rapports de campagne, 08 rapports finaux et 33 propositions de recherche, sont soumis à examen (contre respectivement 70 et 23 pour la 22ème session en 2016.

Flani SORA 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct