Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

20 janvier : une montée en puissance de l’armée, saluée par des Maliens

L’armée malienne fête ce 20 janvier 2022 ses 61 ans. Ce 61ème anniversaire sera célébré en toute simplicité, indique la direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA). Il intervient dans un contexte ou la lutte contre le terrorisme reste un grand défi pour le Mali. Toutefois une montée en puissance de l’armée du pays, est signalée ces derniers jours.

Un dépôt de gerbe de fleurs symbolique sera fait ce jeudi matin au pied du monument du soldat inconnu à Kati. Cette activité sera suivie d’un défilé militaire, puis la réaction des autorités de la Transition. C’est ce qu’annonce la DIRPA comme programme pour ce 20 janvier.

Cette célébrationse fait au moment où les forces armées maliennes annoncent avoir neutralisés des centaines de terroristes dont le numéro 2 de la Katiba du Macina, ces derniers jours. De nombreux terroristes se sont aussi rendus à l’armée malienne, a indiqué, le 14 janvier dernier, le Chef du gouvernement Choguel Kokalla Maiga.

Toutefois, ce 20 janvier intervient dans un contexte tendu avec la France. Le Premier ministre a affirmé que les autorités de transition ont demandé la relecture de l’accord de défense entre Paris et Bamako. Choguel Kokalla Maiga estime qu’en l’état actuel, ces accords empêchent à l’armée malienne de survoler certaines parties du territoire sans l’autorisation de la France.

Pour rappel l’Opération Barkhane, a officiellement quitté ses bases militaires de Tombouctou, Kidal et Tessalit, transférées aux forces armées maliennes.

Bankass, où l’armée malienne annonce avoir neutralisé Ousmane Sidibé dit Bobala numéro 2 de la Katiba du Macina, les habitants saluent la bravoure des soldats sur le terrain. Ces derniers appellent au renforcement des mesures afin de rétablir la sécurité sur l’ensemble du territoire national.

Au Mali, les présidents démocratiquement élus ont opté pour une armée de développement et non celle de guerre. C’est ce qu’affirme Mohamed Mamata Touré de l’Association Anko Mali. Il estime que c’est ce qui a provoqué « la fragilité de l’armée malienne ». Il demande un renforcement des matériels de guerre, de la formation et des moyens de communication pour les armées.

 

Source: Studio Tamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct