Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

USA: Donald Trump menace de fermer le gouvernement

Mardi, le président Donald Trump a déclaré aux dirigeants démocrates réunis à la Maison-Blanche qu’il allait fermer le gouvernement américain si les démocrates refusent de soutenir la réforme de législation encadrant l’immigration aux États-Unis notamment s’ils refusaient d’approuver des milliards de dollars de financement pour son mur controversé à la frontière mexicaine.

Le président et les principaux dirigeants du Congrès de l’opposition étaient censés organiser une séance photos au bureau ovale. Au lieu de cela, leur front flamboyant devant les médias mondiaux a laissé entrevoir les terribles défis auxquels Trump est confronté alors qu’il se remet des scandales judiciaires. Il faut souligner que la réalité est telle que le parti républicain ne contrôle plus réellement le Congrès.

Chuck Schumer, le principal démocrate du Sénat, toujours dominé par les républicains, et Nancy Pelosi, qui prendra probablement la présidence de la Chambre nouvellement contrôlée par les démocrates en janvier, ont dit carrément à Trump qu’il n’avait aucune chance d’obtenir les 5 milliards de dollars qu’il souhaite pour construire le mur.

Trump a également accentué ses menaces de représailles antérieures en refusant de signer un projet de loi de dépense fédéral requis avant le 21 décembre pour éviter de laisser une partie du gouvernement sans financement.

« Oui, si nous n’obtenons pas ce que nous voulons d’une manière ou d’une autre, je fermerai le gouvernement. Je suis fier de fermer le gouvernement pour la sécurité des frontières », a déclaré Trump.

Pour rappel, au mois de juillet dernier Trump avait aussi menacé les démocrates pour la même raison:

« Je serais disposé à fermer le gouvernement si les démocrates ne nous donnent pas les voix pour la sécurité aux frontières, ce qui inclut le mur! Il faut se débarrasser de la loterie […] et aller vers un système d’immigration fondé sur le MÉRITE! » a écrit le président américain sur Twitter.

« Nous avons besoin que des gens fantastiques viennent dans notre pays », a-t-il ajouté.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct