Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Université de Kabala : Le Ministre Kéita s’empreigne des difficultés.

Dans l’objectif de s’enquérir des problèmes structurels auxquels sont confrontés étudiants, corps professoral et administration au quotidien et d’y apporter des solutions idoines, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr. Amadou Kéita, accompagné de son homologue des Mines, de l’énergie et de l’Eau, a visité ce jeudi 1er juillet 2021, la Cité universitaire de Kabala.

Le ministre et sa délégation se sont rendus sur le chantier de la 2e phase de Kabala, avant de faire le tour de la Cité universitaire. Il a ensuite visité la station de traitement des eaux usées (lagunage), la station de pompage et des installations de groupes électrogènes.  

Auparavant, le représentant de l’entreprise CADAU/CADI, M. Nimaga a fait profiter d’une vue panoramique de la Cité Universitaire de Kabala à partir du toit du Centre National des Œuvres Universitaires (CENOU) aux hôtes du jour.

La présence du Ministre était une occasion pour le Directeur général du CENOU, le Colonel Major Ousmane Dembélé et le Pr. Idrissa Soiba Traoré, recteur de l’ULSHB de soumettre quelques doléances au responsable du département en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Il s’agit entre autres : du branchement de la Cité Universitaire sur une ligne prioritaire pour amoindrir les coupures d’électricités ; une connexion sur la ligne de la SOMAGEP ; la maintenance de la station de pompage et celle du groupe électrogène ; la mise en place des points focaux pour la diligence des problèmes d’eaux et d’électricités.

Avant de s’engager à s’investir de son mieux pour résoudre les problèmes existants, le ministre Seydou Lamine a vivement félicité les responsables universitaires pour leurs efforts en faveur des étudiants.

Après les différentes visites, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Amadou Keita a rappelé le rôle de l’éducation et l’enseignement supérieur dans l’émergence d’un pays. Selon lui, il est important de venir visiter en témoin oculaire les conditions du travail des étudiants, le corps professoral et les administrateurs et aussi l’évolution des chantiers en cours. « Mieux vaut voir une seule fois, que de se le faire expliquer plusieurs fois », a-t-il estimé. Du coup, il ne rate aucune occasion pour aller voir de visu les problèmes existants au niveau des structures rattachées à son département.

Par ailleurs, le ministre Keita a remercié son homologue des Mines, de l’Énergie et de l’Eau d’avoir accepté de se joindre à son département pour recenser les problèmes et de s’engager à faire de son mieux pour les résoudre. « L’avenir de notre pays se joue dans nos universités et nous nous devons d’y veiller scrupuleusement », a-t-il dit.

Le ministre a promis que le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique sous son leadership s’investira au quotidien pour faire bouger les lignes.

Seydou K. KONE

Source: Bamakonews

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct