Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Tournées politiques à l’intérieur du pays : La jeunesse URD mobilise et sensibilise sur la nécessité de continuer le combat de Soumi

Au cours des deux dernières semaines du mois de mars, une forte délégation de la jeunesse de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) conduite par son président Abdrahamane Diarra, a effectué une tournée à l’intérieur du pays, notamment dans les régions de Sikasso et de Ségou. Dans toutes les localités visitées, Abdrahamane Diarra et accompagnants ont appelé leurs militants à travailler pour « honorer la mémoire de leur défunt président du parti, Soumaïla Cissé ».

Entre le 19 et 21 mars 2021, le Président du Bureau National du Mouvement des Jeunes de l’URD, Abdrahamane DIARRA, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu dans la capitale des Balanzans pour une conférence régionale qui a regroupé les délégués de toutes les sections, sous-sections et comités des cercles de Ségou, Baroueli, Bla, Macina, Niono, Tominian et San. L’objectif de ces tournées pour le bureau de la jeunesse URD, dit-on, c’est de jouer toute sa partition dans la redynamisation des structures et la mobilisation de la jeunesse en vue d’assurer une victoire éclatante du parti aux prochaines élections.

D’après ce qui nous est revenu, Abdrahamane Diarra a, dans son intervention à Ségou, insisté sur la situation sociopolitique du pays et la nécessité d’une tournée pour redynamiser et mettre les structures du parti en ordre de bataille en vue des futures échéances électorales.

Pour lui, le parti de la poignée de main se porte très bien contrairement à certains qui annoncent sa mort après le décès de son président. « Abdrahamane Diarra a encouragé les responsables des structures de la jeunesse URD à intensifier les réunions dans les sections, sous-sections et comités pour mettre tous les militants au même niveau d’information sur la vie du parti et celle de la nation sous l’angle politique. Il a enfin réitéré la nécessité de travailler pour un large rassemblement en regroupant toutes les sensibilités et énergies positives prêtes à s’engager pour le projet d’un Mali meilleur que porte l’URD », nous apprend-on.

 La montée en puissance de l’URD à Sikasso

Après la région de Ségou, c’est le tour de la région de Sikasso d’accueillir la délégation de la jeunesse URD conduite par son président Abdrahamane Diarra. Les membres, militants et sympathisants du parti URD de la capitale du Kénédougou, de Bougouni, de Kolondieba, de Yanfolila, de Koutiala, de kadiolo, de Yorosso composés de jeunes, femmes, jeunes filles et vieux du parti ont réservé un accueil plus que chaleureux et festif, selon des membres de la délégation.

Au début de la conférence, les différents secrétaires généraux des cercles de la région de Sikaso ont, tour à tour, expliqué aux hôtes l’état de santé du parti dans leur localité. Il ressort des différentes interventions que le parti de la poignée de main monte en puissance dans la région de Sikasso. Chacun a, à son niveau, promis de se battre pour « perpétuer » le combat de l’honorable Soumaïla Cissé.

Dans son intervention, le président de la jeunesse URD, Abdrahamane Diarra a salué les militants et responsables du parti à Sikasso pour leur combat. Ensuite, il s’est dit disponible pour recueillir les avis, les opinions des militants de la région de Sikasso pour les prendre en compte dans les activités et actions futures du BN-MJURD. Cette tribune a également été l’occasion pour Abdrahamane Diarra de  rappeler la nécessité pour les militants de continuer le combat de l’honorable Soumaila Cissé. « L’objectif premier de la création de l’URD est de faire la politique autrement en respectant les textes qui régissent le parti et en fonctionnant sur la base de la vérité, rien que la vérité, car Soumaila Cissé tenait à ne travailler qu’avec la vérité et c’est pourquoi qu’il reste une référence pour toute l’URD, en particulier la jeunesse », a laissé entendre Abdrahamane Diarra devant des centaines de militants de l’URD.

Aussi, il a profité de cette conférence pour inviter les autorités de la transition à travailler de façon inclusive avec les partis politiques afin de redresser le pays ensemble.

Adrahamane Diarra a, enfin, encouragé ses camarades présidents des sections et sous-sections présentes à la conférence, de tout faire pour organiser des réunions de restitution dans toutes les communes et tous les villages pour informer et échanger avec les militants qui n’ont pas pu faire le déplacement à Sikasso. « L’unité et la cohésion étaient les choses les plus importantes pour le président Soumaila Cissé. Malgré la diversité des idées et positions à l’intérieur du parti, de rester unis pour l’atteinte des objectifs du parti URD, c’est-à-dire la conquête du pouvoir, car le parti désignera sans nul doute un candidat issu de ses rangs en vue de gagner l’élection présidentielle », a-t-il prêché.

Il faut rappeler que le parti a enregistré des adhésions aussi bien à Ségou qu’à Sikasso. Chacun se dit engagé pour la continuité des combats de Soumaïla Cissé.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct