Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soumeylou B. Maiga: « Nous pensons que la durée de la transition résulte d’un consensus national et international, et nous avons l’obligation de la respecter sauf s’il y a un autre consensus pour dire qu’il y a tel ou tel problème ».

40 jours après le décès de son fils Idrissa Soumeylou Maiga, Soumeylou Boubèye Maiga remonte sur la scène politique. C’était lors de la rentrée politique de l’Alliance pour la solidarité au Mali-Convergence des forces patriotiques (ASMA-CFP) dans le District de Bamako le Samedi 03 avril 2021 qui s’est déroulé à l’hôtel Maeva Palace. Evènement que SBM a présidé et où il a été fait le point de la situation du Parti.

 

La cérémonie a marqué la présence des militants et des sympathisants ASMA-CFP ainsi que de nombreux invités.
Dans son intervention, Soumeylou B. Maïga a invité les militants et les sympathisants à plus d’organisation, d’engagement et d’ouverture en vue des prochaines consultations électorales. Il a souligné que dans cette perspective : « nous travaillons à la mise en place d’une Coalition pour le Mali avec différentes forces sociales et politiques. J’ai rappelé notre soutien à la Transition et notre attachement au respect de sa durée qui résulte d’un consensus national et international ». A-t-il détaillé.
À l’entame de son intervention, le président Soumeylou Boubèye Maïga dira : « le futur mandat sera en partie un prolongement de la Transition, en ce qu’il devra s’atteler à poursuivre la mise en œuvre des réformes qui n’auraient pu être réalisées en s’appuyant sur les trois piliers que sont les représentants des (…)

Source : Nouvel Horizon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct