Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Reprise des cours au titre de l’année scolaire 2019 – 2020 : Ce qu’en pensent nos lecteurs

Si selon certains sauver l’année scolaire en cours est une trahison contre toute une génération, d’autres estiment que sauver cette année est la meilleure chose à faire. Pour en savoir d’avantage, nous avons tendu notre micro à nos lecteurs, qui ont bien voulu répondre à la question suivante : « doit-on annuler cette année ou la sauver au détriment de l’avenir des enfants ? »…

 

‘’Avec une petite dose d’honnêteté intellectuelle, les enseignants doivent dire et proposer des solutions concrètes sur la situation lamentable et critique de l’enseignement au Mali. La victoire n’est pas d’être payée pour faire comme si tous les problèmes sont réglés. Qu’ils fassent appel à leur bon sens et prendre leurs responsabilités en indiquant la situation réelle de l’école malienne, pour aider à pousser la réflexion sur des pistes cohérentes. Vous ne pouvez pas retourner dans des classes qui ne produisent que l’ignorance’’.

Abdoul Karim TOURE, acteur de la société civile

‘’A mon humble avis, je me porte en faux pour dire que les responsables de l’école malienne se foutent de l’avenir des pauvres enfants. Pourquoi parlent-ils de sauver l’année et de sacrifier l’avenir de toute une génération de pauvres enfants qui ne sont que des éternelles victimes ?

Au lieu de parler de sauver l’année, c’est de l’avenir des enfants que nos responsables doivent se soucier réellement. Alors il faut que cette année soit blanche et les élèves vont devoir commencer dès le mois d’octobre prochain la nouvelle année’’.

Kadidiatou DIARRA, étudiante FDPRI

‘’Comme la question de l’éducation est le dernier souci de nos décideurs, sinon cette année ne doit pas être sauvée à mon avis. Le volume normal de travail n’a pas été respecté, quand-même à ce que je sache. En tout cas, le dernier mot revient toujours aux décideurs. Wait and see !!!’’

Dossé DIARRA, Enseignant à l’Ecole Mandela

‘’Je suis tout à fait d’accord avec ceux qui disent que sauver cette année est sacrifié l’avenir des enfants maliens. Maintenant c’est aux décideurs de voir avec les partenaires de l’école si on peut sauver l’année ou pas. Les enseignants n’ont pas cette carte blanche. Peut-être leur avis’’.

Dramane KEÏTA, enseignant Ségou

‘’On doit se débarrasser de tous les techniciens de l’éducation dès la semaine prochaine. On consomme une année blanche et c’est fini’’.

Demba DIALLO, internaute

‘’Je suis à terre…vraiment l’année blanche était mieux si ça ne tenait qu’à moi’’.

Gaston Dougnon,  linguiste

’Ne mettez pas une grande majorité d’élèves qui ont bien terminé le programme de l’année scolaire en retard. Le bac blanc s’est bien passé dans beaucoup d’écoles et les sujets n’étaient pas faciles, pourtant les enfants ont bien traité. C’est simple celui qui doute de la capacité de son enfant le maintien dans sa classe. Cela vaut mieux que de pénaliser tous les élèves. Ils ne sont pas tous au même niveau’’.

Jean Baptiste Moctar Keita, internaute

Réalisé par Dognoume DIARRA

SourceLe Confident

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct