Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Office du Niger : 75 000 ha mis à la disposition de la FEBEVIM

L’hôtel Maeva Palace a servi de cadre, le lundi 13 septembre 2021, à la signature d’une convention entre l’Office du Niger et la Fédération Nationale des Professionnels de la Filière Bétail Viande du Mali (Febevim). L’objectif était d’attribuer à  la plus grande organisation d’élevage au Mali une superficie de 75 000 ha  comme espace de pâturage dans la zone Office Niger.

 

En présence du ministre Délégué, chargé de l’Elevage et de la Pêche,Youba Bah, les responsables des deux structures ont paraphé ce document qui met désormais à la disposition la Fédération nationale des professionnels de la filière bétail viande du Mali (Febevim) une partie des terres de l’Office du Niger  pour des fins d’élevage et de pâturage. D’une superficie de  75 000 ha le document prévoit que l’espace est extensible à 150 000 ha. Une attribution qui vient à point nommé selon le président Febevim, l’honorable Aboubacar Bah. Car, l’alimentation du Cheptel connait, aujourd’hui plus que jamais, un problème qui menace existence dans notre pays. Surtout en matière sécuritaire où  les traditionnelles mésententes entre éleveur et agriculteurs ont pris une dimension inquiétante.

« Il contribuera à réduire  le prix de la viande mais aussi l’insécurité et les conflits entre éleveurs et agriculteurs. »  a souligné M. Bah. Donc, cet espace de plus de 75 000 ha  va mettre fin au problème de pâturage  de la région de Ségou et de l’ensemble du Mali en générale, voire exode   des populations éleveurs.

Au-delà de la stabilité sociale, le président a aussi souligné les retombées économiques de cet investissement sur les populations de la région du centre en générale. « Il contribuera à l’approvisionnement des centres villes en bovin de qualité et réduira… le prix de la viande. Il créera des emplois pour les femmes et les jeunes et luttera contre la pauvreté et la malnutrition », s’est-t-il réjoui. Avec l’aménagement de cet espace, « le retour de cinq millions de têtes de nos bovin qui résident aux pays frontaliers fera enfin le jour si ces espaces sont bien aménagés », a-t-il conclu.

Pour ministre Délégué, chargé de l’Elevage et de la Pêche, M. Youba Bah, ce projet entre dans le cadre de l’ambition des plus hautes autorités du Mali, le Président de la TransitionAssimi Goïta et son Premier ministre Choguel Kokalla Maïga de faire du sous-secteur de l’élevage l’un des piliers majeurs de la croissance économique du Mali.

Tout en saluant l’engagement du ministre Président Directeur général de l’office Niger Abdel Karim Konaté dit Empé, le ministre a cité l’importance de ce projet. Il permettra selon lui, de lever certains défis majeurs  relatifs à l’insuffisance alimentaire du bétail, le déplacement massif du bétail et des éleveurs vers d’autres pays, la diminution de l’offre en produits animaux pendant la soudure, la faible qualité des productions animales, les conflits inhérents à  l’exploitation des ressources naturelles par les agriculteurs et pasteurs de la Région de Ségou. « C’est le lieu de saluer  le Président Directeur Général de l’Office du Niger dont je loue les efforts gigantesques déployés en faveur du développement des activités pastorales concomitamment des activités agricoles. Il a su dissiper par ces actions phares, le sentiment d’indifférence à l’égard des pasteurs dans la zone Office du Niger », a-t-il indiqué.

Rappelons que le 27 juillet 2021, une autre convention avait été signé entre le Conseil Régional de Ségou et l’Office du Niger à Ségou portant sur 73000 ha. Un signe éloquent que les autorités actuelles veulent de ce secteur un levier économique du Mali. Les deux actions visent toutes à réconforter les potentialités des productions animales au Mali.

Lassi Sanou

Source : Le Démocrate

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct