Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nuit de la paix au Mali: vers une charte des valeurs nationales

Le Gouvernement, à travers le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, organise «La Nuit de la Paix» le 21 septembre 2021 prochain, veille de la fête de l’indépendance, au Centre international de conférence de Bamako (CICB). L’événement qui sera retransmis en direct à la télévision nationale sera placé sous le parrainage du président de la Transition, le Colonel Assimi GOITA, en présence des membres du Gouvernement. La nuit regroupera des délégations de toutes les régions du Mali avec des messages de paix, de cohésion sociale et de réconciliation.

 

L’annonce a été faite, ce lundi 6 septembre 2021, par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly GUINDO. C’était à la faveur d’une conférence animée, ce lundi 6 septembre 2021, dans la salle Wa KAMISSOKO du Centre International de Conférence de Bamako (CICB), en présence du secrétaire général de son département, Hamane Baba CISSE ; du directeur national de l’action culturelle (DNAC), Alamta DANIOKO, etc.
L’objectif de ce spectacle, selon ses initiateurs, est de créer une dynamique inclusive permettant de mieux comprendre les conditions fragiles et précaires de la quiétude, de la paix, de la cohésion sociale. Il s’agit aussi de mettre en exergue, de promouvoir, de valoriser et de consolider les mécanismes endogènes pour une paix harmonieuse et durable au Mali.
L’activité présente une forte pertinence et s’arrime avec les priorités de reconstruction ou de refondation d’un nouvel Etat et d’une nouvelle Nation largement et fortement exprimées par les gouvernements successifs et les forces vives de la nation, au regard de la Constitution du Mali, de la Charte de la Transition du Document-cadre de la politique culturelle du Mali, mais aussi en réponse aux multiples besoins urgents de la réconciliation nationale.
A l’occasion, l’ensemble des parties prenantes seront appelées à porter en elles des messages forts de paix, d’unité nationale, de cohésion sociale et du vivre ensemble ; d’avoir un nouveau point d’appui ; d’avancer inexorablement vers la route de l’espoir ; de prendre une meilleure direction dans l’intérêt supérieur du pays.
À travers l’organisation cet événement culturel, il s’agit de renforcer le rôle et la place de la Culture dans la reconstruction de l’édifice national, de la démocratie culturelle, de la paix et des droits de l’homme.
Il s’agit également de la maîtrise des mécanismes endogènes de prévention et de gestion des crises ; de la reconnaissance de la médiation sociale comme institution de règlement de contentieux ou de conflits ; la promotion et la vulgarisation des nouvelles valeurs culturelles et sociétales de bonne conduite et du vivre ensemble.
De même, il sera question de la promotion de la connaissance et du respect mutuel de l’ensemble des communautés vivant au Mali ; du renforcement des liens de fraternité, de solidarité et de cohésion entre les communautés du Mali ; la promotion de la diversité des expressions culturelles.
Enfin, les activités de cette nuit spéciale doivent aboutir à l’élaboration de l’esquisse d’une nouvelle charte des valeurs et de pratiques de bons usages du Mali.
Au Programme cette soirée pour la paix, il y a le défilé de mode ; les slams ; les solos de chant ; la symphonie musicale ; l’art oratoire ; les prestations d’orchestres ; la danse ; les sketches.
Par ailleurs, les troupes artistiques de l’ensemble des régions comme le Badema national ; le Kanaga de Mopti ; Amanar de Kidal seront au rendez-vous.
Notons sur le coût de l’événement est estimé à 200 millions de FCFA.

Par Abdoulaye OUATTARA

Source : Info-Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct