Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Note de lecture : « Le Secret », un roman plein d’émotions d’Idrisse Kanouté

Si la jeunesse malienne est très souvent accusée, de nos jours, de paresseuse intellectuelle, il y a bien certains jeunes qui tiennent le flambeau sur le plan littéraire et intellectuel. Nous ne sommes pas sans savoir que le Mali a connu des hommes de plume tels qu’Amadou Hampaté Ba ou encore Seydou Badian Kouyaté qui ont illuminé et inspiré la littérature malienne voire la communauté littéraire africaine. Après l’épopée de ceux-ci, nous osons espérer que la nouvelle génération est prête à prendre le relais et le brandir.

Parmi ces jeunes capables de marcher dans le sillage de leurs devanciers, l’on peut citer Idrisse Kanouté. Un jeune écrivain, essayiste, romancier et Ghostwriter malien passionné de la lecture et d’écriture depuis son adolescence au lycée. Son grand pas dans la littérature a débuté en 2018 où il a publié son premier livre, « L’Afrique et ses problèmes » à 20 ans alors qu’il était encore étudiant. En 2019, il publie son deuxième livre « Déclencheur du succès ».

« Le Secret » est donc son 3è roman, publié récemment aux Editions Prostyle. Ce roman évoque la vie d’un jeune homme, Abdou, bravant d’énormes difficultés de la vie dans sa recherche de bonheur pour une vie heureuse avec sa mère car orphelin de père.

Dans l’optique de contribuer à la construction de l’édifice commun à sa manière, ce jeune écrivain partage, depuis 2019, ses expériences avec les jeunes aspirant à écrire leur livre.

Ainsi, Idrisse affirme qu’à travers ses formations littéraires, plus d’une dizaine de jeunes ont pu écrire leur propre histoire. De 2019 à nos jours, il estime avoir pu encadrer et accompagner une centaine de jeunes.

Enfin, pour lui, « l’écriture et la lecture sont un art que nous, Maliens, devrons développer pour combler le vide ». Car de nos jours, l’éducation s’atténue, les classes qui sont censées être une localité́ emplie de lumière de sagesse et d’intellectualisme sont hélas tout le contraire. De ce fait, les livres devront être nos professeurs universels. Nos expérimentés doivent écrire pour donner un accès facile à leur savoir.

 

Correspondance particulière

Source: Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct