Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Nord et le centre du pays : L’insécurité s’intensifie malgré les nouvelles mesures

Malgré leur interdiction à la circulation, les attaques à moto et à bord de pickup continuent. Ce samedi 3 février, le poste de contrôle de la gendarmerie de Mandiakuy dans le cercle Tominian au centre du pays a été attaqué par des bandits armés. Les assaillants sont arrivés sur des motos et pickup. Au même moment dans le nord du pays, le village de Inwelan dans le cercle de d’Ansongo, région de Gao a été attaqué deux fois à moins de 24 heures.

Le poste de la gendarmerie de Mandiakuy dans le cercle de Tominian, région de Ségou a été attaqué le samedi 3 février, aux environs de 20 heures. Les assaillants dans leur fuite, sont répartis en direction de Benena (frontière Mali-Burkina-Faso) sur des motos et à bord de véhicules. L’armée malienne dit pour l’instant ignorer le bilan de cette attaque. Cet incident intervient après l’annonce par les autorités militaires de l’interdiction à la circulation des motos et Pick-up dans plusieurs localités du pays dont le cercle de Tominian. Au nord du pays, le samedi 3 février dans l’après-midi, des individus armés non identifiés ont fait irruption dans le village de Inwelane localité située à environ 18 Km au Sud-Est de Talataye dans le cercle d’Ansongo.

Le bilan fait état de quatre morts, quatre personnes enlevées dont des vieux et des marabouts. Des domiciles ont été incendiés. Les assaillants ont emporté également deux véhicules. Du coté des bandits, on enregistre 3 morts.

Avec Tamani

 

Source: Le Débat

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct