Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Négociations UNTM-Gouvernement et patronat : Enfin, un accord !

Suite à plusieurs semaines d’intenses négociations entre le Gouvernement, l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM) et le patronat, les parties sont parvenues à un accord le vendredi 05 février 2021. Cet accord a été trouvé après un premier refus de la centrale syndicale de signer le PV de conciliation qu’elle considère non inclusive.

Durant des semaines, les négociations ont été très houleuses entre les différentes parties, particulièrement Gouvernement-UNTM. C’était sous la houlette d’une commission mise en place à cet effet, pour aider l’exécutif et le syndicat à trouver une solution aux problèmes du front social.

Ainsi, la centrale syndicale du Mali (UNTM) a décidé d’enterrer la hache de guerre suite à un accord signé dans ce cadre centré sur neuf (9) point de revendications. C’était suite à deux grèves décrétées par ladite centrale, une première de 72 heures et une seconde 120 heure.

A cet effet, un accord a été trouvé entre les parties composées du Gouvernement, l’UNTM et ensuite le patronat malien qui a aussi pris part à ces négociations qui ont duré plus d’un mois. Dans une déclaration publiée la semaine dernière, la centrale syndicale a manifesté son refus de signer le PV de conciliation et menaçait d’aller en grève si, toutefois, le gouvernement refusait de changer certains points du document qu’elle qualifie « d’inappropriés ».

Pour baisser la tension sociale, le ministre en charge du Travail a réuni les différentes parties, le vendredi dernier, au sein de son département pour procéder au changement des points réclamés par l’UNTM. En cette plénière, le procès-verbal de conciliation a été relu, validé et ensuite signé par toutes les parties en présence de la commission.

Par ailleurs, le document a été paraphé par le ministre du Travail et de la Fonction publique de la partie gouvernementale, Mahamadou Diakité du conseil national du patronat du Mali (CNPM), Abdrahamane Hinfa Touré de l’Union nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) ainsi que Hamed Sidibé de la commission de conciliation.

En outre, sur les neufs (9) points sur lesquels les parties se sont entendues, on peut citer : l’octroi du bénéfice de la prolongation des âges de départ à la retraite selon les catégories A, B2, B1 et C. Ainsi, une commission sera mise en place pour débattre de la situation des contractuels dans les services publics…

Sur le point relatif au recrutement de 8 600 jeunes dans la fonction publique, le gouvernement a donné un engagement aux syndicalistes de recruter conformément à la prévision budgétaire 2021, 23 720 jeunes.

Malgré les divergences d’interprétations qui ont opposé la centrale syndicale et le Gouvernement, le secrétaire général de l’UNTM, M. Yacouba Katilé a exprimé sa totale satisfaction de voir ces négociations qui ont durées plusieurs semaines aboutir à un accord approuvé par toutes les parties.

Ibrahim Djitteye

Source: Journal le Pays- Mali
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct