Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MOUVEMENTS DE GRÈVE DE L’UNTM : LE GOUVERNEMENT  DÉCLENCHE LE PROCESSUS  DE RETENUE  SUR LE  SALAIRE

L’Union nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) est en grève depuis le lundi pour un arrêt de travail de 5  jours. Bien avant le déclenchement   de  la dite grève   qui fait suite aux échecs des négociations sur  le  préavis déposé le  23 novembre 2020, le ministre du Travail avait  pris des dispositions pour l’application en cas de grève : «  Au Mali, le droit de grève est un droit constitutionnel. Il est garanti par la Constitution en son article 21. Mais la grève obéit à des règles édictées par la loi et le règlement’’, indique  le ministre   Maitre Harouna TOUREH  dans sa correspondance adressée aux autres membres du Gouvernement  les 72 heures avant le début de la   grève. Il a surtout insisté sur l’application de l’article  17  de la Loi N°87-47 /AN-RM du 10 août 1987 qui consiste à   procéder  à une retenue sur  le salaire   du nombre  de jours d’arrêt de travail.

Dans sa lettre, le ministre du Travail   avait  indiqué que conformément à la loi ‘’les travailleurs qui se mettent en grève doivent évacuer les locaux et s’abstenir de porter atteinte à la liberté du travail (article Il de la Loi n087- 47/AN-RM relative à l’exercice du droit de grève dans les services publics) car les travailleurs sont libres de suivre ou de ne pas suivre un appel à grève. Toute personne ou tout groupe de personnes qui empêcherait un travailleur d’exercer son droit du travail doit être évacué par les forces de l’ordre »

Me Harouna Toureh  souligne  que  l’exécution du service minimum est une exigence de la loi et quiconque qui ne défère pas à un ordre d’exécution de service minimal, qui abandonnera la tâche à lui assignée ou qui sciemment, se soustrait ou tente de se soustraire à l’exécution de cette tâche, ‘’pourra faire l’objet de sanction en dehors des garanties disciplinaires ». Aussi, souligne, le ministre « le salaire étant subordonné à l’accomplissement du travail, l’absence de service fait donne lieu à une retenue du traitement ou du salaire et de ses compléments autres que les suppléments pour charges de famille.  En effet,  la Loi N°87-47 /AN-RM du 10 août 1987 relative à l’exercice (…)

 Rassemblé par  Mahamane TOURE 

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct