Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mopti : L’ASSOCIATION « JIGUI FA » DE BAMBARAWEL REÇOIT DES ÉQUIPEMENTS

La création d’opportunités d’emplois des jeunes et des femmes pour leur autonomisation et la lutte contre la précarité est au cœur de l’action gouvernementale du Mali et de la volonté politique de son président, Ibrahim Boubacar Keïta. Les actions qui concourent à l’atteinte de ces objectifs bénéficient du soutien de partenaires du Mali, dont l’Union européenne (UE).


Ainsi, le mardi 14 mai restera longtemps marqué dans les annales du village de Bambarawel, situé dans la Commune rurale de Fakala, cercle de Djenné. En effet, il consacre la remise officielle d’importants équipements de production et de commercialisation du pain au four artisanal à l’association « Jigui Fa » des jeunes de la localité par l’ONG Swisscontact, la GIZ et l’UE, leurs partenaires financiers. L’acquisition des équipements et matériels composés d’un hangar de travail de 6 mètres de long sur 4 mètres, d’un tricycle mototaxi et d’une quantité de matière première constitué de 5 sacs de farine, la même quantité de sucre et de sel, 10 litres d’huile et 5 alvéoles d’œufs permettra à l’association Jigui Fa de mener des activités génératrices de revenus et de contribuer efficacement à la lutte contre la malnutrition dans le village et ses environs.
Cette donation fait partie des activités de renforcement et de consolidation de six activités génératrices de revenus (AGR) de la phase pilote du projet dans les cercles de Bandiagara, Bankass et Djenné. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme jeunesse et stabilisation (PROJES) dans les régions de Ségou et Mopti. Ce programme multisectoriel financé sur le fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique de l’UE dans le cadre des soutiens à l’Etat malien vise à asseoir et consolider la paix et la cohésion en assurant le relèvement socio-économique des populations des deux régions du Centre. D’une durée de trois ans, sa mise en œuvre est pilotée par la GIZ avec un consortium d’ONG internationales, dont Swisscontact-Mali a en charge le volet insertion professionnelle et AGR.
La cérémonie de remise présidée par le sous-préfet de l’arrondissement de Sofara, Aly Tamboura, a enregistré la présence du chef de bureau Swisscontact-Mopti, Yaya Mariko et ses collaborateurs. On notait la présence du chef de village de Bambarawel, Amadou Boré, des notabilités et les jeunes bénéficiaires du projet. Elle a été marquée par les interventions du chef de village, du président de l’association Jigui Fa, Amadou Touré, celui du chef d’antenne Swisscontact, l’allocution du représentant du maire et le discours du sous-préfet, Aly Tamboura.
Le président de l’association Jigui Fa, Amadou Touré a joint sa voix à celle du chef de village pour saluer et remercier l’initiative et les efforts d’accompagnement de Swisscontact et ses partenaires. Selon le président, son association composée de sept membres, dont quatre femmes et trois garçons, est heureuse d’accueillir les équipements qui vont leur offrir un avenir meilleur. Car, «nous serons désormais productifs, aptes à nous prendre en charge et ouvrir la voie à d’autres jeunes grâce à votre appui».
La fondation suisse de coopération au développement technique, Swisscontact intervient au Mali depuis 30 ans et principalement dans le domaine de la formation professionnelle et de l’emploi par un appui institutionnel aux départements et à la maîtrise d’ouvrage de ces questions par les collectivités. Le chef d’antenne Swisscontact-Mopti, Yaya Mariko a salué le courage et la détermination des membres de l’association Jigui Fa. Selon M. Mariko, Swisscontact et ses partenaires GIZ et l’UE à travers le PROJES apportent un appui structurant pour renforcer la cohésion sociale et communautaire par une formation professionnelle axée sur l’emploi et la création de nouveaux revenus. De ce point de vue, le processus est ouvert à tous les projets de promotion d’emplois et s’inscrit dans la démarche de la décentralisation qui permet une prise en charge efficiente des besoins de formations et d’emplois identifiés dans les PDSEC et budgets des collectivités, a indiqué Yaya Mariko.
Le sous-préfet de l’arrondissement de Sofara, Aly Tamboura, a indiqué que cet accompagnement de Swisscontact et de ses partenaires est le témoignage de la vitalité de la coopération entre le gouvernement du Mali et l’Union européenne. Il renforce la fonctionnalité des services socio-économiques de base de manière à améliorer la stabilité. Il a engagé le conseil du village et les bénéficiaires à faire bon usage des équipements pour que d’autres associations puissent bénéficier à leur tour des appuis. M. Tamboura a, au nom des autorités et des populations de l’arrondissement de Sofara, exprimé la fierté et la reconnaissance à Swisscontact et ses partenaires pour leur intérêt pour la gestion des préoccupations relatives aux questions d’emplois et de lutte contre la pauvreté.
Dramane
COULIBALY
AMAP-Mopti

Source: L’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct