Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MOPTI DOTÉ D’UN NOUVEAU PORT DE PÊCHE HIER: LE COÛT DES TRAVAUX DE FINALISATION ET DE CONSOLIDATION DES AMÉNAGEMENTS S’ÉLÈVE À 778 MILLIONS DE FCFA

L’inauguration du nouveau port de pêche de Mopti dont les aménagements ont été finalisés et consolidés par le Projet d’Appui à la Filière Halieutique (PAFHA+) a eu lieu, hier mardi 30 novembre 2021, par le ministre délégué auprès du Ministre du Développement Rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche, M. Youba Ba.

Il faut noter que le Projet d’Appui à la Filière Halieutique (PAFHA+) est cofinancé par l’Union Européenne (UE) et l’Agence Française de Développement (AFD) qui en ont confié l’exécution à Enabel. Avec un budget total de 15,5 millions d’euros, le PAFHA+ vise à contribuer à une pêche et une aquaculture durable dans les régions de Ségou et Mopti, génératrices de revenus, de sécurité alimentaire, et de cohésion sociale. Selon les constats, Mopti reste le premier site de débarquement et de commercialisation de poisson au Mali.

Pour rappel, le nouveau port de pêche de Mopti est bâti sur une superficie de 2,885 ha. Il comprend : un quai d’accostage et d’amarrage des pirogues et pinasses; un hangar de construction de pirogues; un hangar de réparation des filets de pêche; deux hangars de réception et de tri de poissons; deux hangars de commercialisation de poisson; un hangar de fumage de poissons; une aire de séchage des poissons; trois magasins de stockage; un bloc administratif ; un complexe froid composé de 2 unités de production de glace ayant 2 containers aménagés avec chacun une zone de production de glace en barre et une chambre froide négative de stockage de la glace, deux groupes électrogènes, un bureau et une toilette ; deux cuves d’eau de 5 m3 chacune; deux chambres froides positives pour la conservation du poisson frais; une mini adduction d’eau potable composée de 4 bornes fontaines et des robinets de puisage; les ouvrages d’hygiène et d’assainissement ; le réseau d’électricité et d’éclairage public; trois  blocs de latrines, avec 6 latrines par bloc; la clôture du domaine.

Il ressort des données que le coût des travaux de finalisation et de consolidation des aménagements du nouveau port s’élève à 778 millions de FCFA.

Le Maire de la Commune Urbaine de Mopti, M. Issa Kansaye a expliqué que la pêche est l’une des activités importantes sur lesquelles repose l’économie de Mopti.

Il a remercié les plus hautes autorités du pays et les partenaires techniques et financiers pour la réalisation de cette infrastructure qui améliorera la qualité de travail des acteurs. M. Kansaye a profité de cette occasion pour solliciter le Gouvernement et des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) pour la réhabilitation de l’ancien port de pêche de Mopti et la rénovation de ses voies d’accès.

Selon l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, M. Bart Ouvry, l’infrastructure permettra d’améliorer les conditions de travail et les revenus des acteurs de la filière poisson à travers notamment : « la facilitation du débarquement des produits halieutiques ; l’amélioration des systèmes de conservation, de transformation de poisson et de commercialisation du poisson ainsi que la réduction des pertes post capture ; l’amélioration des condition d’hygiène et d’assainissement du port grâce aux ouvrages de voirie et d’assainissement et un meilleur accès à l’eau potable ; la sécurisation des personnes et des biens avec l’électrification et la clôture du site ». Pour lui,  « le nouveau port de pêche de Mopti contribuera de manière générale au développement économique régional à travers le développement des échanges commerciaux, la création d’emplois et la mobilisation des ressources financières ».

L’Ambassadeur de la France au Mali, M. Joël Meyer a expliqué que cette cérémonie est une source d’espoir pour les populations du centre. Selon lui, « 300.000 emplois sont liés au secteur de la pêche au Mali ». M. Meyer a précisé que la France est heureuse de participer à ce projet à travers une contribution à hauteur de 03 milliards de FCFA. À ses dires, « ce projet s’inscrit dans le cadre de l’Alliance Sahel » . L’Ambassadeur de la France au Mali a mis l’accent sur la capacité des partenaires et des autorités maliennes à agir ensemble au bénéfice des populations. Pour lui, « le développement est au cœur des relations bilatérales entre le Mali et la France depuis des décennies ».

M. Meyer a souhaité que ce port puisse contribuer à la stabilisation de la région.

Selon le ministre Youba Ba, « le port de pêche de Mopti est construit afin de contribuer à atténuer l’une des principales contraintes des pêcheurs, notamment les femmes, à savoir la valorisation insuffisante des produits halieutiques » .

Pour lui, « les travaux de ce nouveau port avaient commencé en 2010 dans le cadre du Projet d’Appui au Développement de la Pêche Continentale dans le Delta Central du Niger (PADEPECHE) sur financement du Gouvernement malien et de la Banque Africaine de Développement (BAD), pour s’arrêter en janvier 2012 à un taux d’exécution de 68%. Que tous les partenaires engagés dans ce projet soient remerciés pour leur accompagnement multiforme et varié », a-t-il dit.

Selon M. Ba, « cette infrastructure est de très haute portée pour le développement socio-économique de la région de Mopti, voire du Mali, en ce sens que sa contribution à l’amélioration de la chaine de valeur poisson est inestimable » . Il ressort de ses explications que les femmes demeurent les bénéficiaires directs des retombées économiques du port de pêche du fait qu’elles représentent 62 % des opérateurs de la filière pêche. Elles devaient bénéficier de l’amélioration des systèmes de conservation et de transformation, qui leur créeront des conditions meilleures de travail et des possibilités de profit grâce à la vente de produits frais et transformés de meilleure qualité.

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct