Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mohamed Bazoum ce valet de la France : une déception pour l’Afrique

Qu’est-ce que le Mali a fait au président du Niger, Mohamed Bazoum ? Il ne rate aucune occasion pour s’attaquer aux autorités maliennes et au peuple malien en général. Et le plus souvent sur les médias internationaux français. Au cours d’une conférence de presse, ce valet de la France, a salué la bonne coopération militaire entre le Niger et ses cinq partenaires dans la guerre contre le terrorisme. Il a aussi particulièrement salué l’engagement de la France au Sahel. Mais pourquoi cet avocat du diable de la France s’en prend au Mai ? Qu’il défende sa sauce mais qu’il laisse le Mali en paix. Qu’il s’occupe des affaires intérieures de son pays, un pays de tradition de coup d’Etat. Un des pays les pauvres de la terre. Un pays confronté à une insécurité alimentaire chronique… La liste est très longue.

« De tous les pays qui sont engagés à nos côtés dans la lutte contre le terrorisme, la France est le pays qui consent le plus de sacrifices. Ce sont 53 jeunes Français qui sont morts au Mali. J’ai entendu des gens dire que si les Français sont là et que les problèmes ne sont pas réglés, c’est que ce sont eux qui sont à la base. Et si les Français s’en vont, vous êtes sûrs que ces armées-là, qui ont leur devoir aujourd’hui, elles seront en mesure de faire face à cette situation ? Non ! Moi, je suis sûr que le jour où les Français plieront bagage à Gao, ce sera le chaos ! Les gens de Gao le savent de toute façon ». a-t-il soutenu sur RFI. Et d’ajouter : « Je suis totalement désolé de la campagne qui est menée contre eux. Je veux que les Français soient forts, parce qu’ils ont, avec cet espace du Sahel, une histoire singulière… » Faux le jour où les Français plieront bagage à Gao, ce ne sera pas le chaos ! Avant l’arrivée des Français, il n’y avait pas le chaos. Au contraire, c’est la présence des troupes françaises qui a aggravé la situation. Bientôt neuf ans, aucun résultat probant ! Dites au président nigérien de s’occuper de son pays ! Gao était là avant l’indépendance et nous attendons la réaction du gouvernement malien pour recadrer Mohamed Bazoum. Les différentes manifestations au Burkina-Faso et au Niger contre le convoi de l’armée française ne sont pas spontanées, elles doivent donner à réfléchir. Ce n’est pas une campagne qui est menée contre la France. Non ! C’est un éveil des consciences. Il est l’heure de changer de paradigmes.

L’armée française a quitté ses bases de Tessalit et de Kidal, il y a-t-il eu le chaos ? Nul n’est indispensable. Non monsieur le président du Niger, soyez honnête, soyez responsable et dites à la vérité à notre peuple. Vous voyez à la France, le protecteur de votre régime. Vous avez la trouille ! C’est cela la réalité ! Mais vous le savez bien que tout le monde la France n’a pas d’ami. Seul le peuple décide, soyez donc avec votre peuple. Défendre la France et ses intérêts au Niger et au Sahel ne fera pas votre affaire. Préparez votre armée et préparez-vous au retrait tôt ou tard de l’armée française, elle n’est pas au Sahel pour l’éternité. Même l’opinion nationale française comme une grande partie de la classe politique demandent le désengagement de la France du Sahel parce que les résultats sont en deçà des attentes. De l’argent et des pertes en vie humaines !

Mohamed Bazoum ce valet de la France est une déception pour l’Afrique. « Cet ancien rebelle devenu président de la République est un pire pion de la France. C’est le président le plus maudit de l’histoire du Niger. Il n’est même pas un vrai Nigérien et il veut créer un conflit entre le Mali et le Niger. Il a la trouille ! », soutient un étudiant nigérien.

« En somme, Mohamed Bazoum, le président du Niger est un lâche. Il n’échappera pas. Dans l’histoire tous les chefs d’Etat africains avocats du diable de la France ont fait les frais. Ils ont été lâchés! C’est un lâche. En disant que les armées nationales des pays du Sahel ne peuvent pas faire face aux djihadistes en cas de départ des forces françaises, il prouve à la face de son peuple qu’il est incapable d’assurer sa sécurité. Au lieu de construire son armée, il se base sur l’armée d’un autre pays. Il n’est pas digne d’être le président d’un grand pays comme le Niger qui a apporté beaucoup de choses à l’Afrique. Quelle honte? », a affirmé un analyste.

M.M.B

Source: L’Humanité

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct