Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MDAC : Les Chefs de délégation de la Croix-Rouge prennent contact avec le Colonel Sadio Camara

James Reynolds et celui entrant Antoine Grand, ont été reçus par le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara. C’était le lundi 06 juin 2022, au Ministère de la Défense et des Anciens Combattants. Cette rencontre a été non seulement une occasion pour le Chef de délégation sortant de présenter son successeur au Colonel Sadio Camara mais aussi et surtout d’échanger sur la collaboration de proximité avec les différentes autorités du pays particulièrement le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, dans le domaine de la formation en Droit International Humanitaire (DIH). Après 18 mois de mission à la tête de la Croix-Rouge au Mali, James Reynolds vient faire ses adieux avant de quitter le Mali.

 

Le Chef de délégation sortant, James Reynolds, a souligné qu’il est fier de ce qu’ils ont pu faire durant son séjour pour amener une protection en assistance aux populations affectées par le conflit dans le pays. Il s’agit notamment des projets en eau, en assistance aux personnes déplacées, les visites aux personnes privées de liberté et les services de soins.

Il a affirmé que la Croix-Rouge a 3 équipes chirurgicales au Mali dans les hôpitaux étatiques qui soignent les personnes blessées par balles. Il s’est dit très ravi d’avoir fait des opérations réussies dans ces domaines. En tant que CICR, il est capital qu’il ait une connaissance du DIH et une mise en œuvre afin que les civils maliens et maliennes ne soient pas affectés par les opérations en cours, a-t-il ajouté.

Quant au nouveau, Monsieur Antoine Grand, il a fait savoir que l’objectif pour lui est de continuer la mission que le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) fait au Mali depuis 30 ans. Ma mission est de poursuivre les opérations en cours pour protéger et assister les victimes du conflit au Mali plus précisément dans le Nord et le Centre du pays à travers nos bureaux à Tombouctou, Ménaka, Kidal et Mopti dans le domaine médical, de l’eau, de l’assistance alimentaire, a -t-il souligné. Selon lui, le plus important est de pouvoir continuer à travailler avec les autorités maliennes.

Source : Forces Armées Maliennes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct