Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Maux pour maux: CIWARA et Janjon pour le M5-RFP

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Il est gravé, ad vitam aeternam, dans le marbre de l’histoire, qu’un mouvement populaire et révolutionnaire, du nom du M5-RFP, aura mené une lutte patriotique, sans relâche, au prix du sang, pour la restauration d’un Mali démocratique, républicain et laïc, doté d’une gouvernance responsable et vertueuse. Il aura réussi à déraciner le régime oligarchique et sanguinaire d’Ibrahim Boubacar Keita, qui avait pris le destin du peuple malien en otage. Le M5 mérite amplement, à n’en pas douter, le Ciwara qui récompense la bravoure et l’excellence.

Engendré par les frustrations de tout un peuple, porte-étendard de l’espoir pour un Mali koura où il fait bon vivre, le M5-RFP, aura fait montre d’une opiniâtreté et d’une ténacité à toute épreuve, en enclenchant avec vivacité les actions de désobéissance civile et ébranlé les assises du régime de gabegie jusqu’à sa chute brutale. Il a drainé des marées humaines qui ont battu le pavé, trois mois durant, pour mettre fin à la souffrance des populations. Il a bravé le temps (soleil, pluie, vent, froid), ainsi que les répressions sanglantes et tueries d’un régime dictatorial qui était déterminé à étouffer toute manifestation, fut-ce t-elle pacifique, et à embastiller et ballonner toute voix dissonante.
Aucune manœuvre d’intimidation, même les agressions, les tueries, les arrestations et condamnations judiciaires expéditives, n’auront réussi à faire reculer le M5-RFP qui a poursuivi sa marche irréversible jusqu’au bout. Certes, il a dû faire face à des bobos internes et externes, mais la lutte n’a jamais été freinée ni altérée, comme le souhaitaient ardemment le régime et ses suppôts qui se nourrissaient du sang du peuple. Au moment où le régime agonisait et avait ses dernières convulsions, les militaires sont sortis des casernes pour l’achever, parachevant ainsi le combat noble du M5-RFP, le principal acteur du changement.
Janjon pour le M5-RFP ! Janjon pour les intrépides et valeureux camarades pour leur engagement patriotique soutenu et leurs efforts inlassables. Ils se sont transcendés dans l’adversité en faisant montre d’un patriotisme à nul autre pareil en mettant le Mali au-dessus de tout. Convaincus et déterminés, ils n’ont été guidés que par une seule lueur, l’amour de la patrie.
Janjon aux 23 martyrs ! Janjon au comité stratégique ! Janjon à la jeunesse M5 ! Janjon à la diaspora ! Janjon à tous ceux qui ont pris part aux manifestations ! Mention honorable au camarade Choguel K. MAIGA, président du comité stratégique, pour avoir été un excellent meneur d’hommes et un fin stratège jusqu’au bout.
Tout est conquête, mais la gloire est la plus dure conquête. Le Mouvement du 5 juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a conquis la gloire pour l’éternité.
La lutte continue et la victoire est certaine !
Moussa Diamouténé

Intime conviction !
Les traîtres du M5-RFP qui tiraient sur Choguel sont les premiers déçus du CNSP. Seigneur pardonne-les, car ils ne savent pas que Choguel était pendant tout ce temps sous pression pour trahir l’esprit M5 en compensation d’une présidence d’un organe important de la transition. Proposition qu’il continue de rejeter.
On peut le haïr sans jamais l’atteindre à la cheville.
Aujourd’hui, vous êtes orphelins et perdus dans la nature sans guide. «Choguel est un sourd, quand il fuit, il n’a pas entendu, il a vu»
Leçon de morale : chaque fois que, vous êtes avec lui, soyez sûr de deux choses
1. Il a une toujours une longueur d’avance sur vous, même s’il fait semblant de ne rien savoir, car il sait se faire discret comme un cimetière.
2. Il ne trahit jamais ses camarades de lutte. Ce trait de caractère est inné en lui.
Enfin, tous ceux qui ont trahi l’esprit M5 le paieront cash tôt ou tard.
Donnons du temps au temps
EPICETOUT
Idrissa Maiga

Mali : La Nécessité de la Reconfiguration politique
Et si ces leaders politiques et associatifs formaient une grande coalition pour les élections générales à venir pour la conquête du pouvoir étatique ?
Leurs moyens de lutte ayant abouti à la démission du président de la République, peuvent leur permettre de fusionner les différents Partis politiques et autres coalitions, en dépassant les questions de leadership et de légitimité pour conquérir le pouvoir étatique, en optant pour le choix d’une candidature unique.
Au lieu d’aller toujours en rangs dispersés aux différentes consultations, il serait intéressant qu’ils fusionnent pour proposer une nouvelle offre politique au peuple du Mali.
Ils doivent pouvoir créer des chaînes de solidarité pour la formation d’une telle coalition politique, assortie de toutes les forces politiques et associatives pour immortaliser le M5-RFP.
En tout cas, il faut capitaliser et immortaliser l’expérience du M5-RFP, comme organe de veille citoyenne au Mali.
Bréhima Mamadou Koné

Campagne de Sondage d’opinion et de Promotion sur les réseaux Sociaux, pour l’ancien Garde des Sceaux, Me Malick Coulibaly
Selon certains, il aurait refusé d’aller répondre à un appel du vice-Président de la Transition à Kati. Du gros n’importe quoi.
Il faut que nous sachions dans ce pays que démissionner d’un poste n’est pas toujours synonyme de compétences, peut-être synonyme d’intégrité. Je dis bien peut-être synonyme d’intégrité et j’insiste là-dessus.
Cette campagne n’a d’autres intentions que d’attirer l’attention des nouvelles autorités de la transition, afin qu’ils lui fassent appel pour le département de la justice. En plus, il n’a pas refusé d’être reconduit dans le dernier gouvernement du régime déchu. Il n’a pas été appelé pour la formation de l’équipe gouvernementale.
S’il était compétent et intègre, comme vous le décrivez en Messie ou Sauveur de la justice malienne, il aurait pu remettre sur la table du Procureur de la République, le dossier de la disparition du Journaliste Birama TOURE, au lendemain de sa prise de service au département de la justice, en vue de rendre justice à ce pauvre Journaliste. Une façon d’essuyer les larmes de la famille génétique de ce pauvre journaliste disparu et celles de la presse malienne en deuil depuis la disparition de leur confère.
En plus, s’il était Messie ou Pape de la lutte contre la corruption et la délinquance financière, il allait activer l’appareil judiciaire pour les différents scandales qui ont émaillé le régime déchu, contenus dans les différents Rapports du Vegal, ainsi que les dossiers de OCLEI, pour poursuivre les auteurs et leurs complices de pillage de nos pauvres ressources publiques.
Qu’est-ce qu’il a réussi concrètement au département de la justice? À part l’arrestation de la Figure Emblématique de la Profession Agricole du Mali, le Président de l’APCAM, Bakary TOGOLA. Ceux qui ont pillé les ressources publiques et les fonds alloués aux armements se promènent tranquillement à Bamako (capitale) et dans les autres capitales régionales du pays, avec de gros cylindres, sans être inquiétés. Où est donc la touche d’innovation de Me Malick COULIBALY à la Justice?

Bréhima Mamadou Koné

Source : INFO-MATIN

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct