Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: la plateforme An tè Mali Bla Mogoye lancée

La plateforme An tè Mali Bla Mogoye est un regroupement de plusieurs associations œuvrant dans différents domaines. Soucieuse de la refondation des valeurs sociétales du pays, cette plateforme s’inscrit dans le cadre de la construction d’un ‘’Nouveau Mali’’ annoncée depuis le début de la transition. Le lancement officiel de ‘’An tè Mali Bla Mogoye’’ a eu lieu ce mardi 15 décembre 2020 à la Maison de la presse.

 

Préoccupée par la situation sociopolitique actuelle du Mali,  la plateforme dénommée An tè Mali Bla Mogoye qui veut dire en français ‘’Nous n’abandonnerons le Mali pour personne’’ a été mise en place dans un cadre purement apolitique et s’inscrit dans l’action citoyenne dont le but est de travailler pour le changement de comportement du Malien lambda. Ladite plateforme compte déjà une vingtaine d’associations.«Plus d’une vingtaine d’associations ont déjà adhéré à la plateforme et plusieurs dizaines sont en attente d’adhésion »,explique le président du regroupement, Abdoulaye Fofana alias  ‘’120’’.

Dans son intervention, Abdoulaye Fofana reconnaît que le chemin emprunté est d’une extrême difficulté, mais il compte sur la bonne volonté de tous. Car, dit-il, les Maliens n’ont plus droit à l’erreur. «Quoi qu’il en soit et quoi qu’il arrive, nous ne pouvons pas abandonner le Mali. Tout ce que nous faisons, nous le faisons étant Maliens ce qui veut dire que c’est le Mali qui est au début, au milieu, à la fin et au dessus de tout. Nous avons cette responsabilité d’aider ce pays, car tout le mal qu’il a eu à subir, a été d’une manière ou d’une autre causé par nous les Maliens »,souligne-t-il.

Kadiatou Djim, membre de la plateforme demande l’accompagnement et le soutien de tous les Maliens. «C’est vrai que nous avons eu l’idée et nous nous sommes engagés, mais cela ne sera uneréussite que si tous les Maliens acceptent de mettre le Mali au-dessus de tout. Qu’on soit membre ou pas, si la personne travaille avec cette idéologie, ça serait forcément bénéfique pour le Mali, car ce que nous voulons, c’est de travailler à montrer l’exemple d’une bonne citoyenneté sans rien attendre de personne et de pousser les autres à imiter l’exemple »,précise-t-elle.

Bientôt dans les régions!

Si le lancement officiel de la plateforme a eu lieu ce 15 décembre 2020 à Bamako, le processus de son implantation continuera dans les jours à venir à l’intérieur du pays. Venu de Kita, Ladji Koné a déjà une idée pour la région de Kayes. «Cela dépend seulement de mon retour à Kita. Une fois que j’y serai, nous allons réunir toutes les associations intéressées pour le lancement de la plateforme dans la première région »,promet t-il.

Amadou Kodio

Source : Afrikinfos-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct