Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : La liberté d’expression en danger !

Le Mali Koura est en train de devenir un règlement de compte personnel. Hier, le Peuple Malien dans son écrasante majorité n’a pas hésité à affronter mains nues les BRDM de l’autocrate Général Moussa Traoré en Mars 91. Aujourd’hui, ce même Peuple est prêt à tout pour honorer la mémoire de nos vaillants Martyrs. “Wuli ka djo touma séra” pour défendre les acquis de notre jeune démocratie qui sont en train d’être dévoyés. Cette garde à vue du Président Oumar Mariko est un signal fort envoyé à tous les acteurs politiques issus du mouvement démocratique. Mettez vos différends de côté et unissez-vous comme cela a été le cas le 22 et le 26 Mars 91 afin de faire face à cette réécriture de l’histoire récente de notre pays que l’on veut nous imposer à coup de matraque et de baïonnette.

Lire aussi : turbulences-au-sein-du-parti-sadi-le-president-oumar-mariko-place-en-garde-a-vue-suite-a-un-audio-diffuse-sur-les-reseaux-sociaux

Aujourd’hui c’est Mariko, demain ça pourrait être Madame SY Kadiatou Sow ou Tiébilé Dramé. Les enfants qui sont nés après Mars 91 représentent plus de 70% de la population. Ils ne savent presque pas grand chose du sacrifice consenti par les acteurs politiques issus du mouvement démocratique.

Lire aussi: communique-du-collectif-des-avocats-de-dr-oumar-mariko-messieurs-bakary-camara-et-boubacar-soumaoro-dit-bouba-fane

Lesdits acteurs ne doivent pas rester muets face à toutes les contre-vérités distillées à l’égard de nos vaillants Martyrs. La “génération 91” doit être mieux édifiée par rapport à l’avènement de la démocratie dans notre pays. C’est un devoir patriotique !

Sambou Sissoko

Source: Bamada.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct