Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mahmoud Dicko, leader religieux : « moi, je recevais, peut-être, entre 2 et 8 millions CFA par mois. Et ceux qui percevaient 50 millions CFA par trimestre ? »

Face aux graves accusations, dont il fait l’objet de la part de ras Bath, dans son émission « Grands dossiers » du mercredi soir, 21 avril, à 21 heures, sur Renouveau FM, nous sommes retournés, une fois de plus, dans la tanière du « vieux lion », à Badala-City. Histoire d’entendre sa propre version de sa propre bouche. Voici ce qui en a résulté, lundi 26 avril, en fin d’après-midi, à l’issue de interview. Entretien. Sans concession.

rasbath; imam mahamoud dicko;

 

Ya imam, salamou Aleykoum !

Le Mollah, laisse tomber les salamalecs et venons-en vite aux faits. Il y a péril en la demeure.

En la demeure de qui, imam ?

En ma demeure kèh ! Tu n’as pas entendu ce que le Rasta a dit sur moi, mercredi dernier, au soir, dans son émission de fin du monde ?

Non, je dormais à cette heure-là. Qu’a-t-il dit sur vous ?

Eh Allah Rasta m’a tué ; il m’assassiné. Comment pourrais-je après tout ce qu’il a raconté sur moi, prouver mon innocence ?

Qu’avait-il dit sur vous, imam ?

Il a dit que je recevais de Léo Tall, le demi-frère de Boubou Cissé, 2 millions CFA, chaque mois, entre 2015 et 2019.

C’est tout ?

Oui, c’est tout !

Avez-vous reçu, réellement, cette somme durant la période indiquée ?

Je n’en sais rien. C’est Dieu qui sait.

Mais imam, selon Ras Bath, c’est vous qui perceviez ces sommes et non Dieu. Quelle est la vérité dans cette histoire ?

Vous savez, avec mon âge, mon esprit flanche de temps à autre. Je ne m’en souviens pas avoir reçu cette somme de quelqu’un qui s’appelle déjà comment ?

Léo Tall, le demi-frère de Boubou Cissé.

Excusez-moi, ce n’est pas un refus de dire la vérité ; mais je ne m’en souviens plus.

Durant quatre ans, une personne vous verse 2 millions CFA par mois et vous ne vous rappelez plus de lui ?

Je n’ai pas dit ce n’est pas vrai ; je n’ai pas dit, non plus que c’est faux. J’ai dit que je ne m’en souviens plus.

De quoi pouvez-vous vous souvenir ?

Qu’un certain Léo Tall passait, chaque fin de mois, me dire bonjour. Ou passait, par quelqu’un d’autre, pour me faire passer ce bonjour.

Un simple bonjour sans la grosse enveloppe, couleur kaki ?

Peut-être oui, peut-être non. Je ne m’en souviens plus.

Ras Bath a, aussi dit, que les 2 millions CFA sont passées à 8 millions CFA, depuis que Boubou Cissé est devenu Premier ministre. Est-ce pour vous remercier d’avoir soufflé son nom, à la place de Boubeye, dont vous avez réclamé le départ ?

Il a encore dit ça ?

Oui, sur les ondes !

Hey Allah ! Rasta m’a tué, enterré. Il a foutu tous mes plans en l’air. Je suis foutu.

Qu’allez-vous faire pour vous défendre ?

Je ne sais pas !

Léo Tall va-t-il accepter de tout nier en votre faveur ?

S’il le fait, je ferai tout pour que Boubou Cissé, son grand-frère, soit le futur président de la République du Mali.

Vous avez dit, tantôt, que vous ne vous souvenez plus d’avoir reçu de Léo, une grosse enveloppe, couleur kaki.

J’avais dit que je ne m’en souviens plus, mais j’ai pas dit que c’est faux.

Donc, vous reconnaissez que c’est vrai ?

Le Mollah, j’ai dit que je ne m’en souviens plus. Parce que ma mémoire me joue, souvent, des tours de passe-passe. A cause, sans doute, de mon âge.

IImam, vous n’êtes pas si vieux que ça, au point de ne pas vous souvenir même du nom d’un tel bienfaiteur ?
Allez-vous tenir un point de presse, les jours à venir, pour démentir les propos de Ras Bath ?

Si je le fais, allez-vous me croire ?

Pas sûr ! Du moins, tant que Léo Tall, lui-même, ne viendrait pas démentir les propos de Ras Bath.

Impossible, il ne le fera pas !
Comment le savez-vous ?

Laisse tomber, Le Mollah ! Tu ne peux pas comprendre.

Au cours d’un débat, organisé dimanche soir, sur les antennes de Radio Rempart, il a été dit qu’un célèbre chroniqueur, d’une non moins célèbre émission, touchait 50 millions CFA, par trimestre, de la part du même Boubou Cissé. De qui s’agit-il, imam ?

Vous le connaissez très bien. Comment croyez-vous qu’il s’est procuré sa voiture de luxe ?
Moi, je recevais, peut-être, entre 2 et 8 millions CFA, chaque mois. Et ceux qui touchaient 50 millions CFA par trimestre ?
« Anga djo to borê kono ka son ! »

 

Propos recueillis par Le Mollah Omar

Source : Canard Déchaine

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct