Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le coronavirus : Des tricycles pour sensibiliser les jeunes

Riposte accélérée et durable des jeunes et adolescents (Radja), une Organisation non gouvernementale, a offert mardi dernier des motos tricycles aux jeunes de Sogoniko dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. La cérémonie était présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher.

D’un coût global de 70 millions de Fcfa, le lot est composé de 25 motos tricycles reparties entre 50 jeunes soit deux jeunes par moto. Munies de kits de lavage de mains à bord, ils sillonneront les trois localités les plus touchées par la Covid-19 au Mali : Bamako, Tombouctou, Mopti. Objectif : sensibiliser les jeunes et les adolescents au respect des gestes barrières. Outre une campagne multimédia et digitale à travers les réseaux sociaux, les blogs, Slams, etc., l’accent sera également mis sur une campagne de communication communautaire pour la cohésion sociale et le changement de comportement avec la participation des communicateurs traditionnels et des leaders religieux.

Ce périple qui durera six mois, est une initiative du gouvernement en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), le Canada, Orange Mali, le Royaume des Pays-Bas et la Coopération italienne. Il est exécuté par l’Association de soutien au développement des activités de population (Asdap) et mis en œuvre par Afriyan, Conseil national de la jeunesse du Mali et le Projet jeunes.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a relevé que cette initiative permettra de briser la chaîne de contamination grâce au lavage des mains au savon à grande échelle. Pratique qui doit être, selon Mossa Ag Attaher,, soutenue par une solide campagne d’information et de sensibilisation.Abondant dans le même sens, le directeur exécutif de l’ONG Asdap, Dr Ousmane Traoré, a expliqué que ce projet contribuera à une meilleure surveillance épidémiologique. à ce titre, il essayera d’encourager au niveau communautaire l’identification de cas afin de les mettre en lien avec les services appropriés de prise en charge. Le représentant adjoint de l’UNFPA au Mali a ajouté que cette initiative permettra de donner de l’emploi à au moins une cinquantaine de jeunes adolescents. Ce qui contribuera à réduire l’impact socio-économique de cette maladie, s’est réjoui Cheikh Tidiane Mbengue, avant d’inviter les jeunes à faire bon usage des outils mis à leur disposition. Le président du Conseil national de la jeunesse (CNJ-Mali), Amadou Diallo, a assuré que tout sera mis en œuvre pour que les objectifs fixés soient atteints.

Aminata DIARRA

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct