Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le RPM prépare les prochaines législatives : Vers des alliances ouvertes pour reconquérir sa majorité parlementaire

En conclave pour remobiliser ses troupes en vue des prochaines élections législatives, les responsables et cadres du RPM ambitionnent de reconquérir leur majorité absolue à l’Assemblée Nationale, en partant des alliances ouvertes.

 

 La rencontre a permis au président du parti, Dr Bokary Tréta d’appeler à la négociation d’alliances stratégiques pour maximiser les chances de succès des listes RPM aux prochaines élections législatives.

Pour le Secrétaire général du parti présidentiel, Me Baber Gano, non moins ministre de l’intégration africaine, en adéquation avec les résolutions du dialogue national inclusif (DNI), la réunion du bureau politique national du RPM a instruit de tenir cette rencontre d’échanges et de remobilisation du parti. L’objectcif est de mieux échanger avec les structures du parti et d’apporter son soutien au président de la République.

Après avoir rappelé les 4 résolutions du DNI relatives à la tenue des législatives, à l’organisation du référendum constitutionnel, à la sécurité et au retour de l’administration et à l’Accord pour la paix, le Secrétaire général du parti vert et or a souligné ces assises ont pour objectif principal de faire le point de la situation politique du parti dans ses différentes sections, de réfléchir aux « alliances porteuses et gagnantes »  dans la perspectives des prochaines élections législatives.

Et Me BaberGano de préciser : « Le périmètre  de nos alliances n’est ni hermétique, ni intangible. Il s’étend dans l’articulation…de tous les partis politiques, toutes les associations nationales, locales, ou toute autorité traditionnelle, religieuse ou coutumière se soumettant aux résolutions du DNI et qui se l’impose comme feuille de route pour sa mise en œuvre en vue d’accompagner le président de la République dans la recherche de la paix, de la stabilité et de la cohésion sociale pour le Mali ».

Pour le secrétaire général du RPM, le parti présidentiel doit tout mettre en œuvre pour une mobilisation général en vue de « la reconquête de notre majorité parlementaire acquise en 2013 aux élections législatives ».

Pour mémoire, il a rappelé qu’à l’issue de ces législatives, le parti du tisserand s’était adjugé 64 sièges de députés avant d’être rejoint par d’autres députés indépendants ou démissionnaires venant d’autres partis. Ce qui avait donné au RPM 76 députés durant la législature 2013-2018. Mais, les querelles intestines, les déceptions et frustrations ont poussé des députés, des maires et des cadres à quitter le navire RPM pour d’autres horizons. Et Baber Gano d’appeler à un sursaut pour reconquérir la place de leader du parti présidentiel dans le landernau national.

Kassoum TOGO

Mali Horizon

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct