Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Procureur de la CIV, Idrissa Touré, réplique

Idrissa Touré écrit :
« On se connaît dans le prétoire pour savoir qui vaut quoi en droit ou en procédure . Les années passent que cela n’a pas changé!
A force de n’avoir plus de dossiers, d’être plus visible sur les réseaux sociaux que dans le prétoire, on finit par faire des appels du pied à la constitution. Pouaaaaaa!
Rien de professionnel. Dans le prétoire on se connaît techniquement et ça date pas d’hier.
L’étique et la déontologie voudraient que l’on se garde de commentaires publics sur les dossiers dont traitement en cours même quand on y est constitué à fortiori quand ce n’est pas le cas. L’immunité de parole c’est dans le prétoire pas sur les réseaux sociaux.
Le Procureur s’est trompé ou pas, allez y vous constituer gratuitement dans le dossier pour pouvoir prendre part au débat technique qui aura lieu à la barre et le public verra ce que vous valez en droit et en procédure. Le reste n’est que populisme prétentieux.
Des confrères sont constitués et ils préparent leur dossier tranquillement. Ils méritent respect.
Soyons professionnels. Le procès ça se passe pas sur les réseaux sociaux mais à la barre et il aura lieu in challah.
Retournons aux fondamentaux dans notre intérêt à tous ou sinon livrons nous en spectacle au grand dam de thémis.
Never give up ! »
NB: Je n’ai vraiment pas d’avis. Mon rôle ici, c’est d’informer.

Source: info-matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct