Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kemi Seba: un leader pour l’Afrique

Aujourd’hui, nous traversons le détroit et nous nous dirigeons vers le sud, vers un continent en proie à des tragédies, des famines et des massacres. Mais aussi, un continent au potentiel immense. C’est ce que pense Kemi Seba, protagoniste de notre opinion aujourd’hui.

Militant politique, écrivain et promoteur de l’ONG Pan-Africanist Emergencies, Kemi Seba (Strasbourg, 1981) est devenu l’un des symboles de la lutte pour la souveraineté et l’indépendance sur le continent africain. Bien que né en France, ses origines résident dans la République du Bénin – sur la côte ouest-africaine, entre le Togo et le Nigéria -, ancienne colonie française qui a accédé à l’indépendance en 1960.

Dès son plus jeune âge, il a commencé sa carrière politique, adhérant à une telle seulement 18 ans au mouvement politique et religieux afro-américain Nation Of Islam (NOI): l’un des principaux groupes opposés aux guerres promues par les gouvernements nord-américains en Afrique et au Moyen-Orient, dirigé par Louis Farrakhan et où des personnalités aussi diverses que Malcolm X ou Muhammad Ali.

Au cours des années suivantes, il servira dans différentes organisations africanistes et défenseurs de l’identité noire, comme Tribu KA (accusé d’antisémitisme – Nicolas Sarkozy, étant ministre de l’Intérieur, il a même adressé une lettre au ministre français de la Justice les accusant d’incitation à la haine raciale- et adepte des idées de l’intellectuel traditionaliste français René Guenon), du MDI (“Mouvement des damnés par l’impérialisme” – très proche du Hezbollah) ou du New Black Panther Party, dont elle sera la représentante en France.

Enfin, en 2011, il décide de s’installer définitivement au Sénégal, où il poursuit son activité politique et devient l’une des voix dissidentes les plus influentes du continent. Ces dernières années, il a eu des rencontres avec des personnalités politiques et intellectuelles de certains des principaux pays «non alignés», comme Mahmoud Ahmadinejad (président de l’Iran de 2005 à 2013) ou Aleksandr Dugin: il a été invité en Russie par ce dernier à la fin de la année 2017 à une réunion dédiée à l’analyse des avantages possibles d’une unité panafricaine et eurasienne face à l’Occident.

Dans le cadre de manifestations contre le franc CFA (monnaie française utilisée dans certains pays d’Afrique occidentale et centrale), Kemi Seba brûle l’une de ces factures, en guise de protestation symbolique contre la soumission que représente cette monnaie. Pour Seba et ses partisans, le franc CFA évite toute possibilité de créer leur propre monnaie forte.

Pour cet acte, le gouvernement français a exigé son arrestation et il a été immédiatement détenu par la police sénégalaise, étant détenu pendant plusieurs semaines en prison. Héritier des idées panafricanistes et de l’indépendance économique de Thomas Sankara, le «Che Guevara africain», Seba est directement opposé au concept de société multiculturelle, et comme il l’explique dans son best-seller, Supernégritude, le peuple africain ne pourra qu’émanciper et sa souveraineté à travers 3 piliers fondamentaux: l’autodétermination, l’anti-victimisation et la virilité populaire.

Il est fermement engagé dans la re-migration de tous les jeunes Africains à travers le monde pour soutenir ce combat panafricaniste; un combat qui doit unir tous les peuples africains dans la lutte pour la justice, la dignité, le progrès et l’indépendance du continent contre les puissances étrangères et les élites corrompues elles-mêmes désireuses de vendre au mieux les ressources et les matières premières de leurs pays soumissionnaire. Avec sa volonté, sa clarté et sa force idéologique, Seba a tous les signes de devenir un nouveau leader pour l’Afrique. Un leader qui redonne fierté et force à une terre qui en a cruellement besoin. Mieux vaut le suivre.

(google Traduction)

Source: vyvcomunicacion 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct