Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journalisme sensible aux conflits : Les Médias Maliens outillés par Internews

Dans le but de renforcer les capacités des journalistes sur le journalisme sensible aux conflits, de leur inculquer les règles d’or et les techniques à utiliser afin que le travail soit conforme à l’éthique et à la déontologie ; Internews, en partenariat avec le National Democratic institut (NDI), a organisé une formation de trois jours à l’intention des journalistes. La dite formation, financée par l’USAID, a ouvert ses portes le Mardi 16 Octobre 2018 au Centre Aoua Keita devant les responsables des structures susmentionnées.

Le Mali en proie à une crise sécuritaire depuis quelques années à besoin d’une presse mieux outiller afin de relayer la bonne information et de participer à  l’extinction du feu. Les journalistes y jouent donc un rôle crucial: ils peuvent aider à résoudre les conflits, mais ils peuvent également attiser les conflits, s’ils se laissent instrumentaliser.

C’est l’une des raisons pour laquelle nous avons initié cette formation a l’intention des journalistes, a indiqué le Directeur d’internews Claude Cirille. Il a fait ressortir l’énorme rôle que les journalistes peuvent jouer pour dans la résolution d’un conflit. Selon lui, cette formation que s’étendra sur trois jours du 16 au 18 Octobre 2018 permettra aux participants de renforcer leurs capacités sur des meilleurs techniques et les  règles d’or à utiliser afin que le travail soit conforme à l’éthique et à la déontologie et dans le but d’éviter d’intensifier les conflits comme cela se passe dans certains pays.

Baba Diourté, ancien journaliste à l’Office de Radio Télévision du Mali (ORTM) a dans un exposé limpide éclairé la lanterne des participants sur la notion du conflit, les types de conflits et ses multiples causes. Dr Mariam Djibrilla Maiga, la présidente exécutive de la Coalition Nationale de la Société Civile pour la Paix et la Lutte contre la Prolifération  des Armes Légères (CONASCIPAL),  a partagé avec les participants les expériences acquises par sa structure sur les différents conflits  du septentrion malien et les techniques appliquées dans le but du retour imminent de la paix. La formation continuera jusqu’au Jeudi 18 Octobre et permettra aux journalistes d’apprendre beaucoup sur le journalisme sensible aux conflits et de s’en servir pour étouffer les crises.

Moussa Samba Diallo

SourceLerepublicainmali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct