Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Infanticide : 3 ans de prison pour Namany Kéita

Namany Keita a comparu devant la Cour d’assisses de Bamako pour assassinat volontaire de son cinquième enfant.

 

Je regrette mes actes. Je ne le répèterai plus”, tels sont les propos de Namany à la barre. Seulement, la cause était déjà entendue.

Mariée et mère de 4 enfants, avec un mari qui vit en Espagne depuis plusieurs années, Namany eut des relations adultères extra conjugales avec Sidiki, réparateur de chaises. Elle tomba enceinte de ce dernier. Désespérée, elle décida donc d’interrompre cette grossesse. Elle informa de sitôt son amant qui lui donna 10 000 F CFA pour l’opération. Vu l’état avancé de la grossesse qui était de 4 mois, le médecin n’accepta pas l’avortement. Son amant informé de cette nouvelle abandonna aussi sa compagne en coupant toute communication avec elle.

Aux termes de sa grossesse, Namany accoucha seule sans assistance médicale. Elle se débarrassa du bébé dans la fosse septique. L’enfant y laissa la vie avant l’arrivée des secouristes.

Après la confrontation des preuves de la défense et du ministère public, la présidente de la Cour déclare Namany coupable d’infanticide volontaire. Elle a été condamnée à 3 ans de prison ferme.

 

Massaba Sidibé

(stagiaire)

Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct