Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK et Dicko à Nioro : La crainte d’un autre 5 Avril?

La ville de Nioro continue toujours de faire peur à Koulouba. Même si le climat s’est quelque peu apaisé, suite à la diplomatie de l’actuel ministre des affaires étrangères, Tiebile Drame, les engagements des révoltés du régime sont encore en alerte.

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, d’après nos radars, s’est rendu à Nioro du Sahel le Dimanche 23 Février où il a discuté durant près de 04heures d’horloge avec son ancien allié.

Ce déplacement en catastrophe du chef de l’État n’est pas fortuit car, avance une source anonyme, Ladji Bourama avait sollicité du baobab religieux (Chérif de Nioro) des explications sur la sortie annoncée de l’imam Mahamoud Dicko ce samedi 29 Février.

Ce serait donc lbrahim Boubacar Keita qui a demandé au Chérif Bouye des détails sur les intentions de l’ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali. L’imam Mahamoud Dicko a l’intention d’appeller au boycott des élections législatives du 29 mars 2020.

Aussi, il souhaiterait lancer un appel au gouvernement pour la résolution de la crise scolaire et sécuritaire. Un autre moment fort de ce meeting devrait consister, pour l’imam, à fustiger les alliances des partis politiques de l’opposition et de la majorité.

D’après nos confidences, Dicko vantera ses mérites pour avoir été le premier à souhaiter la négociation avec les chefs djihadistes Iyad AG Ghali et Amadou Kouffa. En attendant, les uns et les autres gardent leur patience.

Source: Figaro du Mali
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct