Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grève : les travailleurs de quatre stations d’essence demandent des contrats

Les agents des stations d’essence Oryx, Shell, Total et Ola Énergie sont en arrêt de travail de 4 jours depuis ce mercredi 11 mai 2022. Ils exigent l’octroi des contrats pour les agents des entreprises pétrolières et le respect du code de travail. Leur syndicat soulignent aussi qu’une autre grève de 5 jours suivra celle en cours, si leurs doléances ne sont pas satisfaites.

 

« Il y a beaucoup de gens qui travaillent dans ces stations depuis 10 à 15 ans, sans contrat », souligne Kadary Dembélé, un des responsables du syndicat. Il indique aussi que le gérant peut te virer à tout moment. « On veut que cela cesse , déclare-t-il avant de rappeler que normalement après deux CDD (Contrat à Durée Déterminée), c’est un CDI (Contrat à Durée Indéterminée) qui doit suivre ». M. Dembélé déplore aussi la non satisfaction de leurs doléances malgré les nombreuses rencontres avec les responsables des stations.

Pénurie d’essence

Pendant ce temps, la pénurie d’essence et de Gas-oil persiste dans certaines localités à l’intérieur du pays. De Yanfolila à Bankass et Douentza, les populations peine à s’approvisionner en carburant. Certains gérants de station rappellent que cela est due à la hausse du prix du carburant à l’international. Adama Kanté, gérant de la station Bakain à Yanfolila, explique que c’est à la source d’approvisionnement même que cette hausse est activée. « C’est donc impossible de revendre au prix indiqué par le gouvernement », ajoute-t-il. Il dit aussi que le stock disponible est réservé aux ambulances et à l’armée.

Dans la région de Bandiagara« on a aucune goutte d’essence aujourd’hui, c’est à voir même s’il y en aura cette semaine », déplore un habitant de Bankass. « Ça a été pénible, mais après avoir fait la queue, j’ai pu avoir l’essence à 800 FCFA le litre. Il y a vraiment pénurie en cette période », poursuit un autre.

Le prix du carburant explose

Douentza dans la région de Mopti, il n’y a pas de pénurie. Mais le litre de l’essence peut aller jusqu’à 1500 FCFA, regrettent des habitants. « Voir que présentement un litre d’essence coûte entre 1000 et 1500 FCFA, alors que dans un passé récent ce litre était cédé à 750 FCFA fait mal. En plus de çà, la qualité laisse à désirer », disent-ils. A Yanfolila, le prix du litre de gas-oil varie entre 875 et 1000 FCFA.

Par ailleurs, les prix sont stables dans des localités comme Ségou, Kénieba, Bandiagara, et Koro.

Source : Studio Tamani

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct