Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Général Mahamat Idriss Déby Itno : « Notre Sahel doit rester un rempart contre le terrorisme »

Le président de la République du Tchad, président en exercice du G5 Sahel, a fait une allocution à l’occasion de la Journée du G5 Sahel célébrée le 19 décembre 2021

 

Le texte intégral

Citoyennes et citoyens des États du G5 Sahel, Partenaires et amis du Sahel,

Mesdames et Messieurs

Comme chaque année depuis 2017, nous commémorons le 19 décembre, la Journée du G5 Sahel. Une journée qui marque l’anniversaire de la signature de la Convention de création du G5 Sahel, notre espace commun.

En ma qualité de Président en exercice du G5 Sahel, et au nom de mes homologues du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie et du Niger, je voudrais vous adresser mes vœux ardents de paix, de sécurité et de développement.

Cette année, la journée du G5 Sahel se tient dans un contexte assez difficile pour l’ensemble de nos pays. Aussi voudrais-je rendre un vibrant hommage à nos vaillantes populations, dont la quiétude, la sécurité et le bien-être sont notre raison d’être, pour leur résilience face à l’adversité.

Je voudrais également saluer la bravoure, le don de soi des forces de défense et de sécurité de nos armées nationales, de celles de la Force Conjointe du G5 Sahel et des forces alliées qui se battent quotidiennement au prix de leurs vies, pour la préservation et le maintien de la paix et de la sécurité dans l’espace du G5 Sahel et bien au-delà.

La célébration de la Journée du 19 décembre cette année, dans les conditions particulièrement difficiles que nous connaissons, me donne l’occasion de rappeler et de renouveler notre engagement à faire de notre espace G5 Sahel, comme l’ont voulu les pères fondateurs, un espace de développement, de sécurité et de prospérité au bénéfice de nos braves populations.

Aussi, notre région, notre Sahel, terre de brassage, de contacts et de civilisations millénaires, doit-elle rester un rempart contre le terrorisme, la criminalité transfrontalière et l’extrémisme violent. Et nous travaillons fort, dans cet esprit, pour qu’aucun effort ne soit ménagé pour la préservation et le maintien de la sécurité, de la paix et de la stabilité, conditions indispensables au développement de notre région.

Populations du G5 Sahel, Mesdames et Messieurs,

Amis et amoureux du Sahel qui avez fait le choix de vivre parmi nous,

Il y a 8 mois, un grand sahélien, grand par les idées et par ses actes de dévouement, nous quittait les armes à la main : il s’agit du Marechal du Tchad Idriss Deby ITNO.

Feu le Maréchal du Tchad, un des pères fondateurs du G5 Sahel, a fait don de sa vie pour la paix, la sécurité et la quiétude des populations tchadiennes, sahéliennes et au- delà. Respectons sa volonté, lui, qui croyait en notre organisation – le G5 Sahel – et qui avait fait le serment, en novembre 2015, de la faire réussir.

En cette journée anniversaire de la signature de la Convention de création du G5 Sahel, rendons- lui un vibrant hommage, bien mérité, et prions pour le repos éternel de son âme ainsi que pour celles de tous ceux qui ont donné leurs vies pour la très noble cause de la sécurité et du développement dans l’espace sahélien. Que leurs âmes reposent en paix.

En célébrant la « Journée du G5 Sahel » nous réaffirmons le refus de la fatalité des Sahéliennes et des Sahéliens et magnifions notre grande ambition pour un Sahel en paix avec lui-même, vecteur de paix et de stabilité pour son voisinage immédiat, pour l’Afrique et pour le monde.

Populations du G5 Sahel,

En février 2021, le Tchad prenait pour la deuxième fois la présidence tournante du G5 Sahel. Le bilan de cette présidence, à quelques deux mois de la fin de son mandat, est encourageant au vu des réalisations et des chantiers en cours, malgré la pandémie de la Covid-19 qui, au-delà de son coût humain, a déstructuré nos économies fragiles et déjà accablées par la dette.

C’est donc ici l’occasion idoine pour moi de rappeler que la stratégie du G5 Sahel repose sur deux piliers qui sont la sécurité, à travers la Force conjointe, et le développement avec le Programme d’Investissements Prioritaires (PIP).

En faisant le bilan de cette stratégie, nous sommes suffisamment conscients que le chemin est encore long. Beaucoup reste à faire pour sortir nos populations du sous- développement et leur offrir le bien-être. C’est pourquoi, les efforts doivent être, et seront, poursuivis avec des actions prioritaires importantes à impacts rapides, avec l’appui et l’accompagnement de tous nos partenaires et amis.

C’est aussi le lieu pour moi d’exprimer, une fois de plus, nos remerciements les plus sincères à l’ensemble des partenaires bilatéraux et multilatéraux de notre organisation pour leur constant et précieux soutien et engagement.

Le Sahel ne doit nullement être le théâtre de convoitises internationales et encore moins, le champ de positionnement pour les puissances aux visées tentaculaires.

Le Sahel, sachez-le, est d’abord et avant tout, aux Sahéliens. De la même manière que l’Afrique est d’abord aux africains.

Par conséquent, les amis du Sahel sont appelés à soutenir les États du Sahel et les forces de la coalition G5 Sahel et les aspirations légitimes des peuples du Sahel.

Engagés dans un combat difficile et de longue haleine, avec mes homologues chefs d’Etat du G5 Sahel, nous sommes convaincus que nous pouvons compter sur les contributions de toutes les couches de nos sociétés mais aussi des nombreux amis du Sahel, pour gagner cette lutte pour la préservation de la paix dans notre sous-région, en Afrique et dans le monde.

VIVE LE G5 SAHEL ! VIVE LA PAIX !
JE VOUS REMERCIE

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct