Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gendarmerie Nationale : 20 directeurs d’enquêtes et 15 femmes prévôts du Sahel reçoivent leurs parchemins

L’Ecole de la Gendarmerie Chef d’Escadron Balla Koné a abrité, le vendredi 03 juin 2022, la fin d’une session de formation des directeurs d’enquêtes couplée à une mise à niveau de prévôtés du Genre. C’était sous la présidence de l’Inspecteur en Chef de la Gendarmerie nationale, le Colonel Youssouf Otto Diallo.

 

La première qui s’est tenue du 16 au 31 mai 2022 a vu la participation de 20 stagiaires dont un personnel féminin et 5 étrangers de la Guinée Conakry, du Burkina Faso, du Togo et du Niger. Ces stagiaires directeurs d’enquêtes se sont familiarisés avec des modules comme la direction de l’Enquête, le PC de l’enquête, la démarche intellectuelle de l’enquêteur, les principes généraux de l’enquête judiciaire, le directeur d’enquête et la presse, les exercices de simulations, entre autres.

Quant à la formation de la prévôté du genre, elle s’est déroulée du 23 mai au 03 juin 2022 et a concerné 15 femmes prévôts. Elle a porté sur le module d’engagement prévôtal, le terrorisme et le crime transnational organisé, la justice militaire, la protection des civils, le genre dans la prévôté, le traitement des victimes suspects et la présentation des traces et indices entre autres.

Ces deux formations ont été financées par la direction de la Gendarmerie Nationale en collaboration avec l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), la Grande Bretagne, l’EUCAP Sahel et le G5 Sahel. Les 35 participants ont tous reçu des attestations qui sanctionnent la fin de ces formations.

L’Inspecteur en Chef de la Gendarmerie nationale, représentant le directeur général, le Colonel Youssouf Otto Diallo a remercié les partenaires avant de les exhortés à la pérennisation de ce genre de soutien. Il a déclaré que dans le contexte actuel des enquêtes et des opérations, il urge que le personnel féminin soit plus que jamais associé aux opérations surtout la prévôté.

Aux stagiaires, le colonel Diallo a expliqué que recevoir une formation est une responsabilité. Il a souligné que des dispositions vont être prises pour faciliter le déploiement de ces prévôtés sur les théâtres d’Opérations.

Le représentant du directeur général de la Gendarmerie a affirmé que c’est une fierté aujourd’hui pour la gendarmerie de faire la promotion du Genre. Pour les directeurs d’enquêtes, il a martelé que les connaissances acquises en tant qu’officiers leurs seront d’une importance capitale.

L’Inspecteur en Chef a invité les stagiaires à faire bon usage des connaissances acquises et leur a demandé de partager l’expérience de ces formations afin de toucher le plus grand nombre de gendarmes pour rehausser l’image de la gendarmerie en particulier et des Forces de Défense et de Sécurité en général.

Pour le représentant du directeur régional de l’ONUDC, la chargée de projet Femmes prévôts Anna Quarrey, l’objectif de ce projet au début en 2021 était d’avoir 15 prévôts féminins qui puissent répondre aux besoins de judiciarisation des opérations au Mali et intégrer une perspective genre dans les opérations pour les rendre plus efficaces. Elle pense aujourd’hui que cette initiative a été une réussite avec le dévouement de toutes les entités. Pour Mme Quarrey, le Mali est le premier pays a bénéficié de ce genre de formation.

Source : Forces Armées Maliennes

One thought on “Gendarmerie Nationale : 20 directeurs d’enquêtes et 15 femmes prévôts du Sahel reçoivent leurs parchemins”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct