Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fonds destinés aux doctorants de l’ENTP : Le syndicat dénonce la gestion « opaque » du DG

Le comité syndical des enseignants de l’École Normale d’Enseignement Technique et Professionnelle (ENETP) dénonce la mauvaise gestion du fonds « d’études de recherche » par le Directeur général. Ce dernier, à son tour, rejette les accusations.

Du collectif des doctorants de l’ENTP au comité syndical, le bras de fer entre les DG et certains enseignants chercheurs reste tendu. Selon un responsable que nous avons rencontré au sein de notre rédaction, ce sont les enseignants détenteurs de Master qui se sont battus pour la mise du « fonds d’études de recherche » à la disposition de l’ENTP.

« Primo, nous voudrons que ces fonds destinés aux études et recherches des doctorants soient intégralement mis à la disposition des enseignants chercheurs. Secundo, nous voudrons que tous les fonds détournés de 2018 à nos jours soient restitués à l’Etat », telles restent les doléances du comité syndical des enseignants de l’ENTP. Selon les responsables du syndicat, nombreux sont des enseignants chercheurs de l’ENTP qui ont fait leur thèse avec leur salaire alors qu’il y a des fonds mis à la disposition de la structure par l’Etat pour les études et recherches des doctorants à l’ENETP.

Le combat pour l’octroi du fonds « d’études de recherche »

En effet, il y a 4 ans, le fonds d’études de recherche n’existait pas, selon notre source. « Dans des grandes universités maliennes comme l’ENSUP et autres, il y a des fonds ‘’études et recherches’’ destinés à accompagner les étudiants pour leur thèse. Mais cela n’existait pas, selon le secrétaire, à l’ENETP », a appris le Pays. Il a fallu le combat des du collectif des doctorants pour que l’école bénéficie ce fonds. « Constatant cela, nous nous sommes adressés à la direction de l’ENETP en 2018. C’était pour savoir la cause. Mais nous nous sommes battus en vain sans obtenir gain de cause », nous a indiqué une source proche de syndicat. A l’époque, le collectif des doctorants avait saisi toutes les institutions et le ministère de l’Enseignement supérieur au sujet de ce fonds. C’est d’ailleurs suite aux différentes démarches que l’État malien finira par remettre les fonds « d’études et de recherche » à la disposition des doctorants de l’ENTP.

La gestion opaque du fonds

Le fonds que l’État a commencé à mettre à la disposition de l’ENTP depuis 2019, est mal géré selon le responsable syndical. Il a d’ailleurs saisi le médiateur de la République sur la question en dénonçant la gestion « opaque » du fonds destiné aux études et recherches des doctorants. « Selon rapport sur la réunion N° 2020-OO22 du 2 septembre 2020, sur un montant total disponible sur la ligne budgétaire ‘’études et recherche’’ de 17.100.000, c’est 7.100.000F qui ont été consacrés au financement des doctorants », a révélé le syndicat. Les

10 millions destinés aux voyages d’études dans le but des préparations du conseil de perfectionnement. « A ce jour, déplorent les plaignants, le rapport de la gestion du reliquat n’est pas mis à la disposition du syndicat, malgré les nombreuses demandes », a-t-on appris.

Pour « le conseil de perfectionnement » sur lequel se focalisait la direction pour bloquer le reste de l’argent « n’arrive pas à voir le jour », soulignent-ils. Poursuivant dans leur explication, les syndicalistes ont également dénoncé un autre cas qui serait produit en 2019. « Selon le rapport sur la réunion de la commission suivi-évaluation et de recherche du financement du 14 octobre 2019, sur un montant total disponible sur la ligne budgétaire « études et recherche » de 15 millions, c’est 3.750.000F qui ont été consacrés au financement des doctorants de l’ENETP », rappellent les syndicalistes. Quant au reste du fonds (11.250.000F), ont-ils exposé dans cette lettre adressée au médiateur, il devrait servir au financement des différents projets de recherche soumis par le DER. Chose qui, dévoilent-ils, « n’a jamais été faite par la direction de l’ENETP. Et le reste du fonds n’est pas non plus restitué ». Aussi, le syndicat soutient avoir demandé le rapport clarifiant la gestion du fonds de 2021 sans obtenir une suite favorable. Voici autant de confusions qui font que les syndicalistes et la direction de l’ENETP ne parlent plus d’un même langage au sein de la structure. La complexité de la situation fait que plus d’une quarantaine de doctorants vivent, aux dires de notre interlocuteur, aujourd’hui sans pouvoir faire le reste de leurs études. Joint par nos soins, le directeur de l’ENETP a démenti les allégations tenues contre la direction. « J’ai déjà répondu, parce que c’est une correspondance qui est déjà partie chez mon ministre. D’ailleurs, avoue-t-il, le ministre qui est parti m’a induit dans l’erreur, le fonds n’est même pas destiné pour leur financement », ajoute le directeur. Puis d’ajouter : « Les services de contrôle sont là pour vérifier s’il y a une mauvaise gestion des ressources de l’Etat. Ils peuvent passer pour vérification ». Sûr de ce qu’il avançait, le responsable de la structure dise détenir des documents « fiables » confirmant ses propos.

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct