Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains : La section sénégalaise organise le concours national de mémorisation et de récitation du Saint Coran

La Fondation Mohammed VI des oulémas africains, section Sénégal, a organisé, samedi dernier à Dakar, la 3e édition du Concours national sénégalais de mémorisation et de récitation du Saint Coran avec la participation de 14 candidats.

Le jury composé des membres de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains, section Sénégal, a sélectionné 14 finalistes issus des différents foyers religieux du pays, dans trois catégories, en l’occurrence la mémorisation complète du Saint Coran selon Riwayat warch (5 finalistes), la mémorisation de l’intégralité du Saint Coran selon Rwiyat choisi par le candidat (4 finalistes) et la mémorisation de cinq Hizb (5 finalistes).

Témoignant de la Haute bienveillance que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, Président de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, accorde au Saint Coran, il fut inscrit parmi les recommandations du Conseil supérieur de la Fondation, qui s’est tenu à Fès lors de sa 2e session en 2018, l’organisation d’un concours de mémorisation, de récitation et de psalmodie du Saint Coran, ouvert à toutes les sections de la Fondation.

L’un des objectifs visés par ce prix est d’encourager les enfants et les jeunes musulmans africains à s’intéresser au Saint Coran, à le mémoriser, le déclamer et le psalmodier. Il s’agit également d’encourager la maîtrise de la mémorisation du Saint Coran avec l’application des règles de la psalmodie.

Au terme de ce concours, organisé samedi au Centre d’études, de recherches et de formation en islam (Cerfi) dans la capitale sénégalaise et marqué par une forte compétition entre les candidats ayant suscité l’admiration de l’assistance, Cheikh Ibrahim Bah, Cheikhna Mbé et Bay Malek Touri, se sont distingués respectivement dans les catégories de mémorisation complète du Saint Coran selon Riwayat, la mémorisation complète du Saint Coran selon Riwayat Warch et la mémorisation de cinq hizb.

Les trois lauréats ont reçu leurs prix des mains de l’ambassadeur de SM le Roi à Dakar, M. Hassan Naciri, en présence des membres de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, section Sénégal, et d’un public nombreux.

L’ambassadeur du Maroc Hassan Naciri a, dans une allocution de circonstance, salué l’initiative noble de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, créée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, d’organiser ce concours qui vise à préserver le Saint Coran ainsi que les liens étroits qui lient les peuples des deux pays.

Le diplomate marocain a ajouté que cette initiative constitue aussi un hommage à nos ancêtres qui étaient fortement attachés, à travers l’histoire, au Livre Saint de l’islam et à la Sunna du Prophète Sidna Mohamed, Paix et Salut sur Lui, et aussi un couronnement du Message de Dieu qui nous a liés au fil des âges. Hassan Naciri a tenu à exprimer ses remerciements pour tous ceux qui ont veillé à l’organisation de cette action noble, qui, dira-t-il, requiert de grands efforts en matière de préparation et d’organisation, sachant que ce travail touche tout le territoire national sénégalais. Il a fait part également de ses remerciements aux autorités locales et centrales, avec à leur tête le président de la République Macky Sall, pour le soutien apporté à cette initiative de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains.

S’exprimant pour sa part lors de cette rencontre, Abdelkader Mbarki, 2e vice-président de la Fondation a souligné que ce concours s’inscrit dans le cadre des programmes et activités initiés par la Fondation Mohammed VI des oulémas africains dans le but de promouvoir le message civilisationnel traduit par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de toute l’humanité.  Il a souligné que ce concours, initié par la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, a pour objectif d’encourager les enfants et les jeunes à s’intéresser au Saint Coran et à le mémoriser, relevant dans ce sens la place importante qu’occupe le Saint Coran auprès des musulmans. Les autres membres de la Fondation Mohammed VI des oulémas africains, section Sénégal, ont tenu à exprimer leurs vifs remerciements et leur gratitude à la Fondation que préside Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour cette initiative d’organiser cette 3e édition de ce concours qui vise la préservation du Livre Saint de l’Islam.

Placée sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, la Fondation a pour objectifs, entre autres, d’unifier et coordonner les efforts des oulémas musulmans, au Maroc et dans les autres Etats africains, en vue de faire connaître et diffuser les valeurs de l’islam tolérant, consolider les relations historiques liant le Maroc aux autres Etats africains, et prendre toute initiative à même d’intégrer les valeurs religieuses de tolérance dans toute réforme à laquelle est subordonnée toute action de développement en Afrique.

Source: MAP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct