Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

FMOS-FAPH/USTTB : des résultats du numerus clausus qui font jaser

En introduisant le numerus clausus à la FMPOS, les autorités en charges de la question avaient pour motivation l’excellence. Au fil des années, certains étudiants et professeurs avides de sexe et d’argent facile en ont fait un business, apprend-t-ont. Selon des témoignages, la corruption basée sur le sexe et l’argent pour avoir le numerus clausus au sein de la faculté de médecine ainsi qu’à la faculté de pharmacie ne fait que s’aggraver crescendo.

En effet, depuis l’annonce des résultats du numerus clausus du mardi 27 Avril 2021 dernier au niveau des facultés de médecine et d’odontostomatologie (FMOS) et de pharmacie (FAPH), la rédaction du journal « Le Confident » fut inondée de témoignages. Les uns plus controversés que les autres. ‘’J’ai eu le bac en 2018 avec mention assez bien, vu que depuis la 5e année fondamentale mon rêve était de faire la médecine, je suis venu m’inscrire à la FMOS. Lors du premier examen en 2019, j’ai été recalé avec une moyenne de 12,26, or le quota était limité à 13,05. J’ai repris avec courage et détermination, car, devenir médecin était mon ambition. Alors j’ai continué avec le même groupe d’exercice que l’année précédente. Pendant les examens blancs j’ai toujours eu entre 13 et 14 de moyenne. Pourtant, j’ai été retenu avec 10 de moyenne. Je connais des gens qui ont payé le numerus, et des gens qui ont proposé à d’autres personnes s’ils veulent acheter, et même une fille qui m’a fait savoir qu’il y’a des Profs et étudiants comme M T qui leurs ont proposé le sexe pour qu’elles puissent être admissibles au numerus’’, nous a confié un étudiant dont nous tairons le nom pour le moment. Selon la même source, un étudiant en première année pharmacie du nom de K Y lui a fait savoir que son ex responsable de l’année précédente lui a proposé des matières qu’il était possible d’acheter avec des codes écrits (c’est à dire quand tu achètes l’une matière, tu écris le code sur ta feuille d’examens et le prof te donne la note qu’il doit te donner) et chaque feuille était estimé à 100.000f, nous a-t-il confié.

Un autre étudiant du nom de D G a fait savoir qu’il a eu aussi ces genres de propositions mais pour lui c’était achat direct avec un Prof. A l’en croire, il y’a des étudiants qui sont passés par ce même Prof tels que M A D et A K qui ont tous été admis. ‘’Pendant nos examens, le responsable et son Staff étaient appelés à faire un tiret sur une partie indiquée sur les feuilles d’examens pour que pendant la correction les professeurs corrompus puissent leur identifier. Ceux qui ont payé la somme sont plus de 10 sur ladite liste. Une étudiante du nom de K D m’a fait savoir qu’un étudiant lui a proposé 900.000fcfa et un million par un Pr. pour avoir le numerus’’, renchérit-t-il. Et de dire qu’ils ont d’ores et déjà mis en place une Association de lutte contre la fraude à la FMOS-FAPH/USTTB. Il semblerait que plusieurs activités sont en cours pour dénoncer cette pratique qui ne fait honneur à personne.

Contacté par nos soins, le Doyen de la FMOS Seydou Doumbia nous a demandé de faire notre enquête indépendamment. A l’en croire, si les preuves sont établies, la sanction qui doit suivre viendra

Affaire à suivre…

Dognoume Diarra

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct