Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fédération régionale URD du district de Bamako : Le renouveau du parti amorcé ce samedi

La fédération régionale du District de Bamako du parti de la poignée de main du défunt Soumaïla Cissé fera sa rentrée politique ce samedi au Palais de la Culture Amadou Hampaté Ba de Bamako. Cette cérémonie sera l’occasion, selon des cadres, sera l’occasion pour la fédération de Bamako d’amorcer le renouveau du parti.

Le parti de la poignée de main a désormais pris la volonté de se sortir d’une période très difficile de son histoire. En effet depuis l’annonce des élections législatives de 2020 au Mali, ce parti a connu bien des épreuves. D’abord il a fallu décider dans la cohésion de la participation aux élections, cela pendant un moment marqué par la pandémie, et dans beaucoup de localités avec peu ou même pas du tout de sécurité. Le parti s’est assumé en y allant. Ensuite lors des campagnes électorales le président et leader incontesté du parti, l’honorable Soumaïla Cissé, a été kidnappé par des terroristes qui infestent la circonscription qui le concernait. Le parti a encaissé le choc, et il s’est tout de suite engagé dans le combat pour la libération de son champion, tout en continuant ses activités électorales. Pourtant les militants de l’URD sont parvenus, en dépit de tout, à hisser leur parti au sommet en obtenant de meilleurs résultats. Et après six longs mois de détention le président du parti, l’honorable Soumaila Cissé, a retrouvé la liberté grâce aux autorités du pays, et grâce à une lutte inlassable de ses militants, qui n’ont jamais abdiqué. Malheureusement deux mois après un si grand espoir, le président de l’URD a été rappelé auprès de son seigneur, Dieu le tout puissant, Allah l’omniscient.

L’URD a su surmonter ces déboires et même plus, il faut rappeler que le parti a aussi compté un chapelet de décès en son sein. Malgré le tourbillon les militants sont restés stoïques, rassemblés, unis dans les épreuves. Des décisions politiques ont été prises, des actions sociales menées, des incompréhensions gérées. Le parti URD s’est ragaillardi.

Lors de la réunion de reprise des activités du parti, il a été décidé de créer des commissions de travail, qui ont pour mission de réorienter le parti et de le sortir de sa phase de transition. Les propositions qui seront validées par le bureau exécutif national permettront d’ouvrir une nouvelle page pour l’URD. Ces décisions vont gérer l’après Soumala Cissé. Et le nouveau parti URD va devoir s’appuyer sur les idéaux de son président disparu, sachant que ce dernier était enfin parvenu a amené le malien vers l’écoute, vers l’acceptation qu’une nation se façonne beaucoup mieux sur la base d’une vision claire et bien planifiée. Le parti va devoir convaincre les maliens qu’en son sein des cadres valables existent pour porter le flambeau. Des cadres qui ont réfléchi avec l’honorable Soumaïla Cissé, qui ont construit avec lui, et qui travaillaient pour qu’il brille aux yeux des maliens. Le parti doit pouvoir montrer que le président avait confiance en ses hommes, qu’il déléguait beaucoup, et qu’il organisait énormément autour d’eux, et surtout qu’il savait que ceux-ci avaient aujourd’hui atteint la maturité nécessaire pour gouverner avec lui. Il a même pu l’affirmer devant certains micros, et des vidéos existent.

La fédération URD de Bamako après des rencontres a trouvé que son devoir est de prendre le flambeau de la relance. Elle pense surtout que les sections URD de la cité des trois caïmans doivent être les fers de lance du projet du renouveau du parti. C’est pour cette raison que ces sections ont jugé utile d’organiser d’abord des relances politiques au niveau de chacune des localités avec l’accompagnement politique de la fédération. Après ces grandes mobilisations locales, les sections URD de Bamako sous l’égide de leur fédération ont décidé d’organiser la grande rentrée politique de Bamako. Cette cérémonie qui a choisi le palais de la culture Amadou Hampathé Ba comme théâtre des activités va mobiliser des milliers de personnes. L’événement concerne le peuple URD, aussi il implique tous ces soumaïlistes qui ont cru au leadership de l’homme d’Etat disparu. Mais l’activité va surtout être la première grande manifestation politique du parti de la poignée de main depuis que son patron n’est plus. Ces grandes personnalités qui animent le parti dans les différentes communes de Bamako veulent rassurer, faire comprendre à travers cet évènement que le président a construit, et que son œuvre va perdurer. Et ils veulent faire fondamentalement savoir qu’il n’a pas vécu pour rien, que son projet de société est l’une des meilleure en Afrique, que cette vision doit bâtir notre grand Mali, après l’avoir sorti de ce marasme indescriptible. Ils veulent enfin signifier à toutes ces personnes, tous statuts confondus, qui rejoignent le parti, qu’elles ne se sont pas trompées dans leur choix.

Il faut juste conclure que la fédération URD de Bamako veut tout simplement faire repartir l’URD new-look à partir de Bamako pour le bonheur véritable du peuple URD, et pour que ce parti fasse le Mali de nos rêves.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct