Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

FactCheck : cette vidéo est détournée de son contexte

Partagé de nombreuses fois dans les groupes Wattsapp au Mali, un message vocal, accompagnant une vidéo qui fait le zoom sur un masque chirurgical, explique que ces masques contiennent le virus du covid-19. Après plusieurs recherches, nous avons trouvé que la vidéo est hors contexte.  

« Les masques chirurgicaux contiennent les germes du virus du covid-19 », déclare-t-on dans un message audio accompagnant une vidéo de 29 secondes dans laquelle on fait le zoom sur un masque médical. Dans la vue microscopique de ce masque, on aperçoit des germes du coronavirus. Selon l’auteur du message vocal, tous les masques chirurgicaux qui sont généralement de couleur bleue contiennent le virus du covid-19. « C’est une politique de l’Américain Bill Gates et du Français Macron », affirme l’auteur de ce message vocal.

Partagé dans plusieurs groupes WhatsApp, ce message audio est sans fondement scientifique. Mieux, la vidéo qui accompagne le message vocal est détournée de son contexte.

« Zoom sur un masque usé ! »

Sur la vidéo qui circule, l’auteur a pris le soin de signer, @Macrofying, qui correspond à la fois à son profil Twitter et Instagram. À travers des recherches sur cette signature sur la vidéo, nous avons pu accéder à ce compte suivi par plus de 1000 personnes. « Zoom sur un masque. Veuillez porter votre masque ! », lit-on en introduction à cette vidéo sur le compte Twitter de l’auteur véritable de la vidéo. Sur Instagram, l’auteur donne plus de précisions : « Zoom sur un masque usé ! »

Selon Pr Akory Ag Iknane, coordinateur de la cellule de lutte contre la Covid-19 au Mali, le contenu du message vocal diffusé est impossible. Selon ses explications, si cela était scientifiquement prouvé, il y aurait des documents pour le démontrer.

En effet, si le masque chirurgical contenait le germe du coronavirus contre lequel il est porté, cette pandémie aurait fait plus de dégâts. La Chine, qui constitue le plus grand fournisseur de ce type de masque, a exporté 220 milliards de masques à l’étranger en 2020, soit plus de 30 masques par personne dans le monde, selon les explications du porte-parole des douanes chinois rapportées par RFI.

Dr Souleymane Diarra, épidémiologiste à l’Institut national de Santé publique (INSP) du Mali, explique qu’aucun scientifique n’a révélé la présence de virus dans ces masques.

Un masque qui protège à 95 %

Dans une étude de l’institut national de santé publique du Québec en 2007, on peut lire sur la composition de ces masques : « Les masques chirurgicaux sont généralement constitués de fibres naturelles (coton) ou synthétiques (polypropylène) ». Une autre chose prouvée scientifiquement au sujet de ces masques est la nécessité de les changer au moins chaque 4 heures, ou simplement « lorsqu’ils deviennent mouillés ou après avoir quitté une zone à haut risque ». Ce masque protège à 95 % l’individu.

Cette manipulation de l’information sur le masque chirurgical intervient à une période où les États sont dans une course effrénée pour l’obtention des vaccins contre la covid-19. Elle coïncide également avec l’ouverture d’enquêtes en Chine, par l’OMS, sur les origines du coronavirus.

Fousseni Togola

  Source: Phileingora

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct