Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Des Su-25 « Frogfoot » font aussi partie des avions livrés par la Russie au Mali. Avec des pilotes russes aux commandes?

Le 9 août, le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, a présidé une cérémonie au cours de laquelle plusieurs aéronefs ont officiellement été remis à la force aérienne malienne. Sur les premières photographies de cet évènement, on peut distinguer au moins quatre avions d’attaque léger L-39C Albatros [ayant gardé leur livrée russe] un appareil de transport tactique Casa CN-295 [arrivé à Bamako en mai dernier] et deux hélicoptères, dont un Mil Mi-24P et un Mil Mi-8.

Par la suite, d’autres images de la cérémonie ont été diffusées via les réseaux sociaux. Et sur plusieurs d’entre-elles figure au moins un avion d’attaque Su-25 « Frogfoot » dont la livrée – couleur sable – est parfaitement adaptée à l’environnement malien.

Comme les L-39C Albatros et les Mil Mi-24P/35, ces appareils ont très certainement été livrés par la Russie. D’ailleurs, sur les images du discours prononcé par le colonel Sadio Camara, le ministre malien de la Défense, on voit des officiers russes mais aussi sept personnes – au moins – de type caucasien portant chacun une combinaison de vol de couleur sable « Kurtazh », assez similaire à celle que l’on peut trouver sur le site spécialisé ukrainien AVIAPOINT pour environ 136 euros…

Quoi qu’il en soit, lors de son allocution, le colonel Camara a fait l’éloge du « partenariat gagnant-gagnant avec la fédération de Russie ».

« Je dois dire que la cérémonie d’aujourd’hui est historique, tant par la nature, la qualité que par le volume de ce que vous nous remettez, dont nous n’exposerons ici qu’une partie, le reste étant bien sûr engagé en opération au moment où se tient cette cérémonie », a déclaré le colonel Camara en s’adressant au colonel Goïta. « Le parking sur lequel nous nous trouvons sera d’ailleurs trop étroit pour recevoir l’ensemble des matériels récemment acquis. […] Les équipements présents offre un échantillon des capacités qui font de l’armée de l’air malienne un outil complet de combat », a-t-il poursuivi.

« Nous consolidons notre capacité de reconnaissance et d’attaque avec des avions de chasse L39 et Sukhoi 25, qui s’ajoutent au Super Tucano et d’autres appareils déjà en dotation. Ainsi que les hélicoptères d’attaque de type Mi24P, qui s’ajoutent au Mi35 et au Mi24 déjà livrés », a ensuite détaillé le colonel Camara.

Effectivement, autrefois relativement puissante étant donné qu’elle a disposé d’avions MiG-17 [mis en oeuvre par des pilotes soviétiques], MiG-21 et Aero L-29 Delfin, la force aérienne malienne ne comptait plus jusqu’alors que de quatre Embraer EMB314 Tucano [dont un seul serait opérationnel], d’un Cessna Caravan pour les missions de reconnaissance et une poignée d’hélicoptères Mil Mi-24P/35.

Cela étant, le Mali ne sera pas le seul pays sahélien à déployer des Su-25 Frogfoot, le Niger et le Tchad en ayant acquis quelques exemplaires [notamment auprès de l’Ukraine] dans les années 2000. Avec un rayon d’action modeste [550 km] au regard de l’immensité du territoire malien, cet appareil, bien que lourdement armé avec son canon de 30 mm et sa capacité à emporter 4000 kg de munitions, pourrait avoir un emploi limité.

Par ailleurs, et selon le général Stephen Townsend, chef – sortant – du commandement militaire américain pour l’Afrique, le groupe paramilitaire russe Wagner, dont Bamako a sollicité les services, aurait déployé au Mali de « nouvelles capacités sophistiquées, comme des systèmes de défense aérienne ».

opex360.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct