Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Crise sociopolitique au Mali : Jigiya Kura exige le rétablissement du Président et du premier ministre de la Transition

Suite aux évènements sociopolitiques qui ont conduit à « l’arrestation » et « la séquestration », le 24 Mai 2021, du président de la transition malienne, Bah N’daw et son premier ministre Moctar Ouane par la junte militaire de l’ex-CNSP, l’alliance espérance nouvelle « Jigiya Kura » a tenu un point de presse au sein de son siège, le mardi 25 Mai 2021.  Cette plateforme politique, dirigée par le président de la convergence démocratique pour la Mali (CODEM), Houseini Amion Guindo a condamné « un autre coup de force » au Mali. Tout en exigeant la libération immédiate et sans condition du président de la transition et son premier ministre, l’alliance Esperance Nouvelle Jigiya Kura a également exhorté  leur   remise dans  leur fonction.

La plateforme politique, Espérance Nouvelle « Jigiya Kura » n’est pas allé  avec le dos de la cuillère pour condamner le nouveau « coup de force » au Mali.

A travers son président, l’ancien ministre Housseini Amion Guindo, non moins président de  la Convergence Démocratique pour le Mali (CODEM), l’alliance Espérance Nouvelle « Jigiya Kura » a donné  la position catégorique de ce   regroupement de  partis politiques, associations et ONG.

Dans ce message, Housseini Amion Guindo a indiqué : « c’est avec consternation et stupéfaction que l’alliance, Esperance Nouvelle Jigiya Kura a appris l’arrestation et la séquestration du président de la transition et du premier ministre, depuis hier lundi 24 Mai 2021, suite à la mise en place du gouvernement. La conférence des présidents de l’alliance, Espérance Nouvelle Jigiya Koura, réunis en réunion extraordinaire, ce jour, mardi 25 Mai 2021, après analyse de la situation et se fondant sur la constitution du 25 février 1992 et la charte de la transition du 1er octobre 2020, condamne avec fermeté, l’arrestation illégale et la détention arbitraire des personnalités civiles et militaires. L’alliance Espérance Nouvelle Jigiya Kura exige leur libération et leur remise dans leur fonction immédiatement et sans condition ».

 Aussi, l’alliance Espérance Nouvelle Jigiya Kura a tenu à préciser qu’elle « ne s’associera à aucune compromission sur le dos du peuple et au détriment du délai de 18 mois imparti à la transition » a indiqué Housseini Amion Guindo.

C’est pourquoi, il a invité les militaires à rejoindre les casernes afin de s’occuper de la défense du territoire et de la protection des personnes et de leurs biens.

L’alliance Espérance Nouvelle Jigiya Kura dit se réserver le droit d’entreprendre toutes les actions légales en vue de « sauver la patrie en danger ».

Par ailleurs, l’ancien ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement dural   a invité : la communauté nationale et internationale à s’impliquer pour un dénouement heureux de cette crise ; l’ensemble des forces vives de la nation, notamment les partis politiques, la société civile, les syndicats et les leaders religieux à se mobiliser afin de s’opposer à « cette mésaventure ».

Issa Djiguiba

Source: Le Pays

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct