Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Concertations nationales sur la transition : frustrations et contestations au CICB

Les participants aux conférences nationales sur la gestion de la transition dénoncent le processus d’organisation et la composition des cinq groupes de travaux mis en place par le comité national pour le Salut du peuple.

 

Mis en place ce samedi septembre 2020 aux environs de 11h c’est une heure après que quatre des cinq groupes de travail ont pu démarré les travaux aux CICB. Des participants ont dénoncé la composition des cinq groupes constitués par le CNSP. Les membres du groupe 1 n’ont pu démarré les travaux à ce stade. La jeunesse du Mouvement du 5 juin exige que les travaux de ce groupe soient dirigés par le M5.
Certains représentants des partis politiques et de la société civile ont aussi dénoncé l’architecture de ces groupes de travaux. Selon les responsables de ces partis qui se sentent écartés, les travaux ont été faits avec complaisance.
En plus de la composition des groupes de travaux, plusieurs participants ont aussi dénoncé la mauvaise organisation de cette rencontre. Des militaires sont intervenus pour calmer la tension. Toutefois, certains paricipants craignent d’ores et déjà un échec de ces concertations du fait des défaillances constatées.
Le M5- RFP dénonce une discrimination du CNSP, à leur égard. Ses responsables estiment que le CNSP a juste parachevé leur lutte.

Dans son discours d’ouverture, le vice-président du comité national pour le salut du peuple, CNSP, le Colonel Maliki Diaw a appelé au bon sens des membres des différents comités mis en place pour la validation des termes de référence.

Source : STUDIO TAMANI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct