Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

COMMISSARIAT DE POLICE DU 5E ARRONDISSEMENT DU DISTRICT DE BAMAKO : Que de belles Moissons à l’espace de trois Semaines par les Hommes du Commissaire Divisionnaire de Police Ousmane DIALLO

Dans la discrétion et professionnalisme avérée, le Commissaire Divisionnaire Ousmane DIALLO, Chargé du commissariat de police du 5e arrondissement de Bamako, mène farouchement son combat de traque contre les grands bandits criminels et les malfaiteurs de toute nature dans la Commune IV de la capitale du Mali. Son arrivée à la tête de cette unité de Sécurité publique perturbe actuellement le sommeil des grands malfrats de la commune lV, mais donne sourire aux paisibles citoyens.

 

Dans l’allure de cette lutte contre la délinquance, son commissariat a fait des bels exploits à l’espace de trois semaines. SEPT INDIVIDUS APPRÉHENDÉS EN POSSESSION D’UNE ARME ET MINUTIONS Les fait :Dans la foulée, du samedi 13 février 2021, aux environs de 23 heures, suite à de multiples détonations entendues à travers Hamdallaye ACI Bocoum, les éléments de la Brigade de Recherches du 5e arrondissement, ont procédé à l’interpellation de sept (07) individus en possession d’une arme à feu de fabrication artisanale avec trois (03)cartouches dans un sac .S. Doumbia, le propriétaire de l’arme se dit militaire et présenta une carte d’identité du CAR N° 214 délivrée, le 10 novembre 2017.

Ses compagnons aux nombres de six répondent respectivement aux noms de : F. DEGOGA, M. TOURE, B. DIARRA, S. SANGARE, N. DEMBELO et O. DIARRA. Une enquête est ouverte. INTERPELLATION DE DEUX INDIVIDUS EN POSSESSION D’ARME À FEU ET DES BOULES D’HERBE DE CANABIS Les fait :Dans la même dynamique, le 12 février 2021, aux environs de 18 heure, le nommé S. Cissé a été interpellé, en possession d’un Pistolet de fabrication artisanale et son chargeur contenant une cartouche et neuf boules d’herbe de cannabis, deux couteaux, une chaine, trois téléphones portables de marque Techno, LG, et City call, retrouvés chez le nommé N. Maïga.

Il est à signaler que le nommé N. Maïga n’est pas inconnu dans les locaux du commissariat du 5e arrondissement. Après des interrogations, ils ont été présenté au parquet du tribunal de la Commune IV aux fins de droit. DEUX PRÉSUMÉS BRAQUEURS MIS AUX ARRÊTS Les fait :Sur information d’une personne désirant garder l’anonymat, le jeudi 04 février 2021, aux environs de 09 heures, le Commissariat de police du 5e arrondissement de Bamako, a interpellé deux individus dans une maisonnette au quartier Lassa, soupçonnés d’être des présumés auteurs de cas de braquage, commis dans ledit quartier.

Immédiatement, le commissariat a dépêché une équipe de se rendre sur les lieux aux fins de constatations, d’interpellation et d’enquête.

À son arrivée, elle a trouvé deux jeunes couchés dans ladite maisonnette. Interpellés et après leur fouille sur place, ils ont été trouvés en possession d’un Pistolet automatique de fabrication artisanale améliorée avec son chargeur contenant trois cartouches.

Ils ont été conduits au commissariat de police du 5e arrondissement. Il s’agit du nommé A. Fofana âgé 22ans domicilié à Lassa et S. Bocoum 21 ans domicilié à Sébénicoro. Une enquête est ouverte au commissariat.

Aujourd’hui, il y’a lieu de signaler la montée en puissance de la Brigade de Recherches du 5e arrondissement de Bamako sous la conduite du perspicace Capitaine de police Fousseni TANGARA dit Japon. Bravo aux hommes du Commissaire Divisionnaire Ousmane DIALLO

Source : Niarra-Infos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct