Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Chute du régime IBK : Révélations croustillantes de Chouala Bayaya Haïdara sur l’imam Dicko et Karim Keita !

Si pour beaucoup de Maliens, les manifestations du M5-RFP avaient pour objectif de faire partir IBK du pouvoir, Chouala Bayaya Haïdara trouve le contraire. Sur le plateau d’Ouverture média, il a révélé que le fils de l’ancien président de la République, Karim Keita, finançait le M5-RFP pour obtenir le départ du premier ministre Boubou Cissé dont il ne partageait pas la vision. L’imam Mahmoud Dicko est accusé d’être au courant de ce coup contre son « fils ».

Il y avait, si l’on s’en tient à ces révélations fracassantes de Chouala, une « combine secrète » entre Mahmoud Dicko et l’enfant terrible du président démissionnaire IBK, Karim Keita. Selon le jeune prêcheur Mohamed Chouala Bayaya Haidara, Mahmoud Dicko, ex-autorité morale du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) ourdissait, à travers les manifestations, bien sûr en catimini, avec Karim Keita contre le premier ministre de l’époque. « Je ne le cache pas, les manifestations ne visaient pas le départ d’IBK, elles avaient pour but de faire démissionner l’ex-premier ministre Boubou Cissé », exprime le prêcheur avant d’ajouter « Je jure que l’imam Mahmoud Dicko le savait, l’objectif était le départ de Boubou Cissé, et non celui d’IBK. Karim Keita avait financé la manifestation. Qu’ils (Karim Keita et Mahmoud Dicko) démentent ce que viens de révéler, si c’est faux ».

Lorsque Karim Keita s’est rendu compte que les manifestants clamaient le départ de son père (IBK), ajoute Mohamed Chouala, il a, par crainte, saisi Mahmoud Dicko. A Karim Keita, explique-t-il, «  Mahmoud Dicko précisait que le départ d’IBK dont clamaient les manifestants faisait partie de la stratégie du combat ». Et d’aller encore loin : « Un imam doit-il avoir un tel comportement ? Choisir la destruction de son pays au profit de son propre intérêt ? Et c’est ce que l’imam Mahmoud Dicko a fait !  Opposition comme majorité, il s’entendait avec tout le monde, comment cela peut être possible ? ».

Et de renchérir avec ces précisions : « IBK est témoin, de même que l’imam lui-même. On donnait de l’argent à Mahmoud Dicko après chaque sortie ou manifestation ».Ces précisions, révélées lors d’un entretien établissent d’autres faces sombres de l’histoire : « Pourquoi Dicko prenait de l’argent avec Boubou Cissé ? Pourquoi l’imam appelait l’ex-premier ministre Boubou Cissé pour lui demander le paiement de ses dettes que le gouvernement devrait payer ? Pourquoi l’imam appelait Boubou pour lui demander de donner des marchés à certaines personnes ? Donc, l’objectif n’était pas IBK, mais plutôt la résolution d’un problème personnel », va-t-il dire.

Mamadou Diarra

Source: Journal le Pays- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct