Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat national de tennis de table : Duel de titans entre Ismaël Doumbia et Silvère Diarra

La 4è édition du championnat national de tennis de table qui s’est disputée le samedi 11 décembre au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta a été marquée par de beaux duels et restera comme l’une des plus relevées de l’histoire de la compétition. Le premier choc, la finale des minimes filles, a été remportée 11-6 puis 11-7 par Fatoumata Diallo face à Mariam D. Millimono qui s’était pourtant promenée dans la première manche (5-0). «Fatoumata Diallo fait un jeu à risque qui peut faire peur.

Mais, Mariam D. Millimono, qui découvrait le championnat, n’a pas démérité pour autant», a commenté le directeur technique national de la Fédération malienne de tennis de table (FMTT), Tidiane Diallo. Le deuxième duel, celui des cadettes, s’est soldé par le sacre d’Alimatou Diallo face à Aminata Millimono (11-5, 4-11, 11-8).

Les deux joueuses se connaissent bien parce qu’elles s’affrontent régulièrement à ce niveau et pour le moment, avantage à Alimatou Diallo.
Le clou de l’évènement a été la finale des seniors hommes qui a mis aux prises Silvère Diarra du Lycée sportif Ben Oumar Sy (LSBOS) et Ismaël Doumbia de la Ligue de Bamako.

La durée du match, plus de 30 minutes, reflète parfaitement l’intensité du combat entre les deux pongistes. Ismaël Doumbia a remporté les deux premiers Sets (13-11 et 11-6), avant de se faire rejoindre au score à l’issue du quatrième Set (11-8 et 11-4). Il a fallu attendre le 5è Set pour départager les deux pongistes.

Lors de ce 5è Set, Ismaël Doumbia a eu les nerfs plus solides que son adversaire, s’imposant 11-8. Score final, 3 Sets à 2. «Je suis content et fier de ce sacre, je remercie mon coach et ma famille. Je n’oublie pas la fédération qui se bat depuis plusieurs années pour la promotion de ce sport dans notre pays», a déclaré le nouveau champion du Mali. Ismaël Doumbia succède au palmarès à Soumaïla Kanouté, tombé en demi-finale face à Silvère Diarra.

Cette 4è édition du championnat national de tennis de table a mis aux prises quatre catégories : les minimes (12-13 ans), les cadets (14-15 ans), les juniors (16-18 ans) et les seniors (19-39 ans).

Comme lors des deux précédentes éditions, le tournoi s’est disputé en deux temps : les éliminatoires et les finales. Les autres joueurs qui ont été sacrés ont pour noms : Oumar T. Diallo (Ligue de Bamako, catégorie des minimes), Fatoumata Tigana (Ligue de Bamako, catégorie des juniors filles) et Moctar Koïta (Ligue de Bamako, catégorie junior, garçons).

Dans son allocution de clôture, le président de la FMTT, Abdoulaye Sidibé, s’est réjoui de la mobilisation des ligues et a félicité la commission d’organisation pour la réussite de l’événement. «Nous sommes contents et satisfaits de ce que avons vu cet après-midi (samedi, ndlr).

Les matches étaient d’un bon niveau technique, c’est bon signe dans la perspective des compétitions internationales», a exprimé le premier responsable du tennis de table national, avant d’adresser ses remerciements au sponsor officiel de la fédération, Moov Africa Malitel et au Comité national olympique et sportif (CNOS-Mali).

Le président Abdoulaye Sidibé a, ensuite exhorté les athlètes et les encadreurs à continuer sur la même lancée pour «représenter dignement le Mali» aux grands rendez-vous internationaux. Comme lors des précédentes éditions, les trois premiers du tournoi, ont reçu chacun des médailles et des enveloppes d’encouragement.

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct