Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAMPAGNE 2021/2022 DE COMMERCIALISATION DU COTON: LE MALI REDEVIENT PREMIER PRODUCTEUR DE COTON D’AFRIQUE GRÂCE AUX EFFORTS DE LA CMDT

Le Département Américain de l’Agriculture (USDA) prédit que le Mali sera le plus grand producteur de coton en Afrique pour la Campagne 2021/22, suivi par le  Bénin, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Une bonne nouvelle qui réjouit plus d’un et dont le mérite revient à la Compagnie Malienne des Textiles (CMDT) sous le leadership du Président Directeur Général Nango DEMBELE.

En effet, le Mali a semé une superficie record de 795 000 hectares (ha), en hausse de 630 000 hectares (382 %) par rapport à la récolte boycottée de l’année dernière. La Côte d’Ivoire a également semé une superficie agricole record de 460 000 ha, tandis que le Bénin et le Burkina Faso ont chacun semé plus de 600 000 hectares cette année.

Ainsi, les perspectives de production de coton de la zone franc de l’Afrique de l’Ouest pour la campagne de commercialisation 2021/2022 sont favorables au Mali après une superficie presque record et des conditions météorologiques favorables à l’établissement et au développement des cultures de juin à début septembre.

C’est le lieu de rappeler que Moussa YATTARA, Directeur Technique Industriel de la Compagnie Malienne des Textiles (CMDT) avait affirmé qu’ « au regard du début de la campagne, le Mali retrouvera sa première place de producteur de coton », chose qui vient de de concrétiser malgré les multiples crises que traversent le Pays.

La zone franche africaine, telle que définie par les estimations de l’offre et de la demande agricole mondiale du Département Américain de l’Agriculture (USDA), comprend dix pays francophones d’Afrique de l’Ouest et la production totale de coton au cours des trois dernières années classe la région au sixième rang mondial des producteurs de coton.

Pour la campagne cotonnière 2021/2022 l’USDA prédit une production de coton pour la zone franc africaine à près de 5,86 millions de balles, en hausse de 1,0 million de balles (21 %) par rapport à l’année dernière et en baisse de 59 000 balles (1 %) par rapport à la récolte record de la campagne 2019/2020.

Pour ce qui est de la superficie récoltée, elle devrait s’établir à 3,1 millions d’hectares, en hausse de 710 000 hectares (29 %) par rapport à l’année dernière et à 5 000 hectares par rapport à la zone record pour la campagne 2019/2020. Le rendement prévu de 408 kilogrammes par hectare est presque égal au rendement moyen sur 5 ans.

Selon les rapports régionaux sur les semis de cultures, l’apparition opportune des pluies en juin a permis à la plupart des pays d’atteindre plus de 90 % de leurs objectifs de superficies ensemencées d’ici la fin juillet.

Force est de constater que la région de Sikasso, est l’une des plus grandes zones de production de coton de la zone franc africaine et elle produit environ 65 % de la production totale du Mali. Les précipitations cumulatives dans la région de Sikasso étaient supérieures à la moyenne de juin à septembre et les mesures de l’IVDN des terres cultivées étaient moyennes à supérieures à la moyenne vers la mi-septembre. Les capsules de coton ont commencé à s’ouvrir en début septembre pour la région de Sikasso, et la récolte s’étend de la fin octobre à décembre.

Depuis le début de la campagne, la Compagnie Malienne des Textiles (CMDT) a enregistré des résultats très encourageants. Ce qui fait qu’à la date du 1er décembre 2021, il a été transporté 159 000 tonnes de coton graine sur lesquelles, 156 000 tonnes sont déjà égrenées. Dans ce cadre, pour la seule journée du 29 octobre 2021, il a été égrené 6037 tonnes de coton graines. Ce qui constitue un record de la CMDT depuis sa création. Il constitue également un motif de satisfaction et de fierté pour tout le personnel qui reste mobilisé et motivé pour relever les défis de la campagne.

L’approvisionnement des usines en intrants industriels de qualité, malgré le contexte international défavorable, consécutif à la pandémie de la covid-19, permettant de conduire les opérations d’entretiens et de maintenances des installations dans des conditions favorables avant le démarrage de la campagne ainsi que les mesures de motivations prises par la direction générale sous le leadership du PDG Dr Nango DEMBELE, permettant de renforcer le climat social déjà très apaisé et qui a permis au personnel très confiant d’aborder la campagne avec beaucoup de détermination afin d’atteindre les objectifs escomptés pourront expliquer cet exploit de la CMDT.

Pour rappel, à travers le Président Directeur Général, la direction générale avait pris des mesures de motivation du personnel. Ce sont des mesures incitatives, notamment des primes qui ont permis au personnel d’atteindre les objectifs de la campagne et contribué davantage à apaiser le climat social. Ces primes, il faut le préciser sont indexés aux résultats.

KADIA DOUMBIA

Source: NOUVEL HPRIZON

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct