Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Booster les droits des femmes à l’horizon 2030 : « Le Mouvement je m’engage Mali » voit le jour

Les responsables du « Mouvement je m’engage-Mali » ont initié, hier mercredi 14 juillet 2021, une conférence de presse, à Bamako, dont l’objectif était non seulement de présenter le mouvement, ses objectifs, et ses perspectives, mais aussi de lancement leur campagne de plaidoyer et d’actions pour mobiliser les acteurs locaux à s’impliquer davantage pour la coalition et le mécanisme des femmes.

 

C’était en présence de la Coordinatrice du mouvement, Mme Mariam Kanè et de plusieurs membres du mouvement.

Composé d’une trentaine d’organisations de défense de droits des femmes au Mali, le « Mouvement je m’engage-Mali » selon sa coordinatrice, a été porté sur les fonts baptismaux, le 12 mai 2021.

Aussi, a-t-elle fait savoir, l’objectif du mouvement est non seulement de faire booster les droits des femmes au Mali, mais également de mobiliser davantage les acteurs locaux (OSC, PTF, secteur privé, leaders communautaires, Etat) afin de s’assurer de leur engagement d’où le nom du « Mouvement je m’engage ».

Par ailleurs, souligne sa coordinatrice, le mouvement est représenté dans les 12 pays de l’Afrique francophone et celui du Mali vient d’être récemment créé.

En effet, ce vaste mouvement vise à constituer des groupes d’actions et de plaidoyers pour soutenir les coalitions et le mécanisme pour les femmes, à travers l’Afrique francophone.

En termes de perspectives à court terme, selon les membres du mouvement, des conférences-débats seront initiés dans les communes du District de Bamako et dans d’autres localités du pays.

Dans la même dynamique, des campagnes de digitalisation, des rencontres avec les autorités locales, les PTF sont également prévues.

A long termes, soutiennent ces initiateurs, le « Mouvement je m’engage-Mali », à l’instar des autres mouvements francophones, va lancer une campagne pour mobiliser les acteurs locaux afin qu’ils prennent des engagements concrets pour soutenir les coalitions et le mécanisme pour les femmes.

Pour ces responsables, le Mouvement se veut une tribune pour parler à vive voix sur la promotion des droits humains en général et ceux des femmes et des jeunes filles, en particulier.

« Nous voulons amener les acteurs à nous accompagner pour faire bouger les lignes davantage », a indiqué la coordinatrice.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct