Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bilan 2021 de la fondation Orange-Mali : 65 projets financés à hauteur de plus de 700 millions FCFA

La Fondation Orange-Mali (FOM) a présenté, le mercredi 13 avril 2022 à Radisson Collection, son bilan 2021. Il ressort de ce bilan (présenté par  Fatouma Ibrahim Touré, chargée des questions numériques à la FOM) que la Fondation, fidèle à sa politique de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, a réalisé pour l’année 2021 65 projets pour un coût de plus de 700 millions Fcfa.

Il ressort de l’exposé détaillé du bilan que les actions réalisées par la Fondation Orange-Mali en faveur des groupes sociaux défavorisés ont été faites dans des domaines comme la santé, l’éducation, la solidarité et la culture.

Santé : dans le domaine de la santé, la Fondation Orange Mali est restée un acteur majeur au Mali. Cela est témoigné par de nombreuses actions dont 121 000 000 Fcfa pour l’achat d’équipements médicaux afin de relever la qualité du plateau sanitaire malien. A l’instar de 2020, la Fondation a continué en 2021 son soutien à la lutte contre la maladie à Covid-19 avec la remise  au ministère de la Santé et du Développement social de 10 000 tests PCR ; 3 200 tests sérologiques et 3 minilabs d’une valeur de 120 millions de Fcfa pour lutter contre la pandémie Covid 19.

Une enveloppe supplémentaire de 50 millions de Fcfa  a été débloquée par la Fondation Orange Groupe toujours pour aider à la lutte contre la Covid-19. Ces fonds sont affectés à l’achat de kits de protection pour les structures hospitalières. Comme action, la Fondation, en partenariat avec la Société malienne d’ORL, a soutenu une campagne de dépistage gratuite de la surdité au profit des élèves souffrant de déficience auditive dans 2 écoles spécialisées à Niamakoro et Hippodrome. La campagne a permis de mettre à jour le spectre auditif des enfants inscrits dans ces écoles pour malentendants dont l’âge varie de 6 à 25 ans et n’ayant pas d’accessibilité financière a priori sur les aides auditives. Une partie du financement a été affectée à l’achat de matériel médical adéquat pour le dépistage.

Une autre action a concerné le soutien à l’Amicale des femmes d’Orange-Mali pour son projet “Weekend 70” de lutte contre le cancer du col de l’utérus, 455 000 femmes dépistées avec un taux de couverture de 60 %.  Plus de 10 000 femmes on été prises en charge, en plus de 5 000 femmes soignées pour d’autres types d’infections.  Plus de 250 millions Fcfa ont été investis sur 4 ans.

Education : Dans le domaine de l’éducation, l’éducation numérique a été au cœur  des  activités de la Fondation Orange-Mali.  A travers cette politique, la Fondation souhaite participer à la réduction de la fracture numérique au Mali. Ainsi, la Fondation a réalisé le déploiement de 85 écoles numériques au profit de 40 000 élèves à travers le pays, 40 autres sont en cours de déploiement.  Dans ces écoles numériques, les apprenants sont formés au digital à travers des cours ludiques de maths, d’histoire, de géographie, etc. Il y a eu le  déploiement de 10 maisons digitales dans lesquelles plus de 1 000 femmes ont bénéficié du programme. Six maisons digitales ont bénéficié de financement de la Fondation Orange Groupe (Coupe-couture pour Kayes, Mopti et Kati, la saponification pour Bougouni et la rive droite de Bamako et le maraîchage pour Ségou).  Dans le cadre du projet Coup de Cœur Ô Féminin 2020, 5 associations de femmes ont bénéficié de financements pour des activités génératrices de revenus sur financement du Groupe Orange également.

Dans le volet éducation, il y a eu l’ouverture de 2 Fablab dont un au sein d’Orange Digital Center, et l’autre sur la colline du savoir au cœur des universités de Bamako à l’agence universitaire de la francophonie (AUF).  Co nouveau Fablab dispose d’appareils de dernières générations dont 2 imprimantes 3D, une brodeuse numérique, une scie circulaire, une découpe Vinyle, un scanner 3D,  une découpe laser pour accompagner la créativité des étudiants et permettre aux jeunes, quel que soit leur niveau de connaissance, de créer et prototyper des objets.

Dans le domaine de l’éducation, il y a eu l’ouverture de 2 salles multimédia au sein du groupe scolaire JPK de Kati et le groupe scolaire de Niéna, portant à 11 le nombre total de salles multimédias ouvertes au Mali. Ces salles multimédia sont dotées chacune de 10 ordinateurs connectés, une imprimante RT et de tableaux padex afin de familiariser les enfants avec le digital et  réduire la fracture numérique.

L’éducation conventionnelle n’est pas en reste.  Il y a eu, entre autres, la construction du 10e projet village Orange à Sien Marka dans le cercle de San ave 3 salles de classe, un bureau, un centre de santé entièrement équipés, un point d’eau, un magasin, des blocs de latrines pour filles et garçons ; la construction d’un module scolaire à Zangouna dans le cercle de Bla : 3 salles de classe, un bureau et un magasin équipé et des blocs de latrines. Des travaux complémentaires sont en cours pour en faire un village Orange avant la fin de l’année ; le soutien au centre de chirurgie cardiaque Festoc de l’hôpital Mère-enfant Le Luxembourg à travers l’ONG “la Chaîne de l’Espoir”. La Fondation a pris en charge la chirurgie cardiaque de 8 enfants malades du cœur et de 2 autres victimes de  sténose et réhabilité le système de purification d’eau du centre.  Près de 100 millions Fcfa ont été investis sur 3 ans. Il y a eu l’appui à la 17e édition de la caravane ophtalmologique, en partenariat avec le Programme national de lutte contre la cécité (Pnlc) et le Conseil national des personnes âgées (Cnpam).

La caravane a sillonné cette année les localités de Tombouctou, Barouéli, Sagabari et le district de Bamako où la clôture a eu lieu.  Au cours de cette caravane, 5 067 consultations et 662 chirurgies de la cataracte ont été réalisées pour un coût global de 26 millions Fcfa. Ce budget a permis d’acquérir également un nouveau microscope opératoire. La Fondation a organisé la caravane de consultations spécialisées à Tombouctou (Nianfunké, Goundam, Diré).

En collaboration avec l’Ong Smara, cette caravane a permis la consultation de plus de 558 patients et l’opération de la cataracte de 299 patients. Au niveau de la pédiatrie, le spécialiste a consulté 594 enfants âgés de 0-15 ans. La tranche d’âge de 1-5 ans représente 55,70 % des patientes, suivi de celle de 6-10 ans 21,70 %.  Parmi les pathologies rencontrées, il y a eu les infections respiratoires aiguës (IRA) qui représentent 59,58 % des cas, suivies respectivement du paludisme, 7,75 % et de la pyodermite (6,09 %).  Le coût global de l’opération est de 15 millions Fcfa.

L’éducation a concerné l’aménagement de la cour du Centre national de lutte contre le diabète de Bamako. La Fondation a financé les travaux de dallage de la cour du Centre diabétique de Bamako qui était impraticable pendant les saisons de pluies.  Au terme des travaux, l’accès au centre est devenu plus facile, aussi bien pour les patients que pour le corps médical. La Fondation a également remis 10 lits d’hospitalisation pour renforcer les capacités d’accueil des malades, le tout pour un budget de plus  de 17 millions Fcfa.

Comme actions dans le cadre de l’éducation, il y a eu, entre autres, l’organisation de la 8e édition du soutien au Concours national d’orthographe et de lecture (Cnol-Mali) ; en collaboration avec le ministère de la Communication, de l’Economie numérique , la Fondation a soutenu la 1ère édition du projet Pro-genre pour aider à la spécialisation de 20 jeunes filles et femmes aux métiers de la communication ; la prise en charge des frais de connexion internet de 21 structures partenaires ; la participation à la 3e édition du concours Wiki Challenge écoles d’Afrique dédié aux élèves âgés de 9-13 ans de 11 pays africains francophones ; la participation à la 7e édition du Concours national d’épellation des mots ; le renouvellement du parrainage de 15 étudiants au cycle de licence dans 3 universités de la place.

Solidarité : la solidarité est la raison d’être de la Fondation Orange-Mali. A ce titre, “la solidarité, un moyen de renforcement de la paix, de la cohésion sociale et d’atténuation des effets de la Covid-19” était le thème de la 26e édition de la Journée de la Solidarité à l’endroit des couches les plus démunies pour un budget global de près de 200 000 000 Fcfa. A l’instar des autres années, la Fondation a effectué d’importantes donations aux couches vulnérables du pays. Il s’agit des équipements médicaux, des denrées alimentaires (riz, mil, sucre, lait et céréales pour les enfants, huile), kits scolaires, vêtements, chaussures, divers équipements pour les activités génératrices de revenus (moulins, et kits de maraîchage), don de sang pour les malades drépanocytaires, etc.

Il y a eu aussi, entre autres, le soutien du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille à hauteur  de 5 000 000 Fcfa pour la prise en charge de la mère des nonuplés ; l’appui au Samu Social dans le cadre de ses activités au titre de l’année 2021 ; l’appui à l’Ong “Faites un geste” pour l’organisation d’un gala de charité au profit d’enfants issus de milieux démunis.

La Fondation Orange-Mali a exprimé sa solidarité envers les enfants démunis des jardins d’enfants et structures d’accueil en offrant des jouets dans le cadre de la fête de Noël.  Dans ce cadre, chaque structure et jardin d’enfants bénéficie d’un bon achat qui lui permet de faire le choix des cadeaux des enfants à Orca.

Culture : Les responsables de la Fondation Orange-Mali sont convaincus que la culture permet de réduire la fracture sociale et créer des emplois. A ce titre, la Fondation a soutenu différentes manifestations culturelles, parmi lesquelles il y a, entre autres, l’émission “Weltaaré” d’Africable Télévision ; la 3e édition du festival Arts-Femmes ; la 6e édition de la Foire aux manuscrits ; le festival Didadi de Bougouni ; le festival international de Do ; le festival Bélèni Tugu 2021 ; Festi Tama, l’évènement Théâtral Chaka ; le festival de Bélédougou ; Pola ; les journées théâtrales Guimba national et le Fescauri à Siby.

En perspectives, l’Administratrice générale de la Fondation Orange-Mali, Mme Coulibaly Hawa Diallo, a annoncé, entre autres, le renforcement des actions et activités entamées, surtout la multiplication des écoles numériques, des maisons digitales ; l’accompagnement des femmes avec plus de financement ; la continuation de la caravane ophtalmologique pour apporter des soutiens dans les localités en besoin. Pour cela, elle espère avoir un budget conséquent. Comme difficultés, elle a parlé de la non-satisfaction des sollicitations et l’accès difficile de certaines localités pour l’appui aux populations démunies.         

Siaka DOUMBIA

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct