Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bara Muso : Le marché inondé par des produits de contrefaçon

Difficile de cerner avec quelle licence le promoteur de Bara Muso se sert pour faire bouger ses affaires au Mali. Des cubes magies, en passant par le thé, l’eau ou encore son histoire de radio, la société Aminata KONATÉ s’est spécialisée dans tout. N’est-ce pas étrange ?

L’arrivée de la société Bara Muso sur le marché a été saluée par plus d’un, car, elle venait combler un vide qui depuis des décennies, les Maliens cherchaient à combler. Mais voilà qu’au fil du temps, beaucoup découvriront que celui qui était déjà considéré comme le chouchou des femmes n’avait plus d’yeux que pour ses intérêts. Comme une boule de neige, l’on assistera à une augmentation des chiffres d’affaires du géant. Ce qui est une bonne chose mais son seul tort est que d’aucuns estiment que la qualité de certains de ses produits a connu une baisse considérable de qualité. Il s’agit là du goût que certains ont trouvé sans saveur contrairement à ses débuts. Au lieu de s’appliquer pour une meilleure qualité de ses produits, Bara Muso a continué de mettre des nouveaux produits au marché, et mieux il va se tourner vers autres choses qui sont loin d’être son domaine d’intervention. Du moins, c’est ce que pense certains.
Le produit magie super gout, les poissons en poudres…, en sont des parfaites illustrations. Aussi, as-t-on appris que la plupart des produits de Bara Muso sont des contrefaçons. Autrement dit, à part l’emballage, rien n’appartient à la société. Est-ce vrai ? On ne saurait le dire malgré nous différentes tentatives de rentrer en contact avec la direction restée vaine.
À force de chercher de l’argent, Boureima Doumbia a fini par être dans toutes les sauces.
Enfin, sur quelle base Bara Muso offre de l’eau aux Maliens pour consommation ? Que dire de cette radio ouverte qui s’attaque à certains des confrères qui critiquent ses produits. Des confrères en ont payé les frais.
En tout cas, si les choses continuent ainsi, nous verrons bientôt sur le marché des moutons, des vélos, des voitures…, Bara Muso. Rappelons que les employés de la société Aminata Konaté croisent durs le fer pour joindre les deux bouts.
D K
Source: journal le Confident
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct