Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Assimi GOÏTA, Président de la transition à l’occasion de la fête de l’armée : «Nous assistons à une réelle montée en puissance des Forces armées maliennes…»

A l’occasion de la fête de l’armée célébrée chaque 20 janvier, le Président de la transition, colonel Assimi GOÏTA, s’est adressé à la nation, le 19 janvier 2022. Au cours de son allocution, il a fait savoir que le gouvernement malien a demandé la relecture de certains accords de coopération militaire et a signé de nouveaux accords avec comme objectif essentiel, la sécurisation des Maliens et de leurs biens. En outre, le président Assimi GOÏTA a mis l’accent sur l’acquisition d’équipements militaires par l’armée malienne. « Depuis quelques temps, grâce aux différentes actions entreprises par les autorités de la Transition et le haut commandement militaire, nous assistons à une réelle montée en puissance des Forces armées maliennes. En témoignent les lourdes pertes infligées aux groupes terroristes ces dernières semaines », a précisé le chef de l’Etat.

« Officiers, Sous-officiers, Militaires du rang, le peuple malien commémore le 61ème  anniversaire de la création de notre armée nationale. À cette heureuse occasion, il me plait tout d’abord de saluer la mémoire des pères fondateurs qui ont pris cette décision historique. Je voudrais nommer le Président Modibo Keita et ses illustres compagnons, civils et militaires », c’est par ces mots que le président de la transition a commencé son allocution. Avant d’ajouter que la commémoration de l’anniversaire de l’armée nationale intervient à un moment critique de l’histoire du Mali. Il a rappelé que depuis une dizaine d’années, le Mali fait face à une guerre imposée par des groupes armés terroristes. « Cette année, le contexte a pris un caractère particulier en raison des récents évènements dans l’espace de la sous-région ouest-africaine. Contrairement à l’objectif recherché par certains, à travers ces évènements, les Maliens ont su se surpasser dans un vaste élan de communion autour de  ce que nous avons de plus cher, notre patrie. En tout état de cause, l’Armée est entièrement solidaire du peuple malien dont elle est partie intégrante », a déclaré Assimi GOÏTA. Selon lui, l’Armée républicaine du Mali est actuellement engagée sur plusieurs fronts. Qu’il s’agisse, dit-il, de la défense de l’intégrité du territoire, de la protection des personnes et de leurs biens,  ou de la participation aux actions de développement du pays, l’Armée a toujours répondu à l’appel de la mère patrie. D’où la nécessité, ajoute-t-il, de renforcer ses capacités opérationnelles et d’améliorer les conditions de vie des soldats qui ont décidé de défendre le pays au prix de leur vie. Il a indiqué que c’est dans cette optique que le Gouvernement de la Transition, malgré la situation économique difficile du moment, est en train de consentir de gros efforts pour hisser l’Armée à la hauteur des ambitions. « Cette fête du 20 janvier nous offre aussi l’occasion de saluer à juste titre, le dynamisme de notre politique de coopération militaire qui a contribué à l’amélioration des capacités opérationnelles des Forces armées maliennes. Je citerai ici, l’obtention de plusieurs bourses de formation au profit de nos Forces, des appuis importants en termes d’acquisition d’équipements, de construction et de rénovation d’infrastructures militaires. Par une analyse objective du contexte actuel et en tenant compte des intérêts vitaux de notre pays, nous avons demandé la relecture de certains accords de coopération militaire. Dans le même temps, de nouveaux accords ont été signés, toujours avec comme objectif essentiel, la sécurisation des Maliens et de leurs biens », a-t-il dit.  Il a mis l’accent sur la création et l’opérationnalisation de l’École de Guerre du Mali, la construction de l’hôpital militaire de niveau 4 répondant à toutes les normes internationales. Sur le plan sécuritaire, dit-il, plusieurs actions ont été initiées pour endiguer l’insécurité grandissante à laquelle le pays fait face. Aux dires du Président Assimi GOÏTA, la situation sécuritaire connaît de nos jours une nette amélioration dont les populations elles-mêmes se font l’écho. « Depuis quelques temps, grâce aux différentes actions entreprises par les autorités de la Transition et le haut commandement militaire, nous assistons à une réelle montée en puissance des Forces armées maliennes. En témoignent les lourdes pertes infligées aux groupes terroristes, ces dernières semaines. Ces résultats probants revigorent, non seulement les troupes, mais maintiennent la cohésion, la confiance et la détermination en leur sein dans leur marche vers la victoire finale sur le terrorisme et l’extrémisme violent », a précisé Assimi GOÏTA. A ses dires, le terrorisme est un phénomène transnational qui endeuille tous les peuples de la sous-région et du monde. «C’est pourquoi, l’heure n’est plus à la division de nos États, mais plutôt à l’union sacrée contre ce fléau. Au Mali, nous sommes convaincus que dans le respect de nos souverainetés étatiques respectives, nous devons développer des cadres de solidarité nous permettant de satisfaire les besoins de nos populations dans les domaines de la défense et du développement socioéconomique », a conclu le chef de l’Etat.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct